Les 2 musées de Siem Reap, à ne pas manquer !

Les 2 musées de Siem Reap, à ne pas manquer !

27 avr. 2020

La ville de Siem Reap, gardienne des temples d'Angkor, est largement connue des touristes occidentaux depuis sa rétrocession par le royaume siamois au Cambodge en 1907. Depuis 113 ans maintenant, cette cité est devenue légendaire de par sa proximité avec le plus grand édifice religieux du monde : Angkor Wat. Un mythe façonné par les expéditionnaires occidentaux ramenant dans leurs bagages l'idée d'une cité abandonnée dans la jungle qu'ils ont redécouverte.

Les voyageurs connaissent bien évidemment Siem Reap grâce à Angkor, et pas l'inverse. L'offre touristique dans la 3e ville du Cambodge après Phnom Penh et Battambang est donc invariablement liée au site archéologique, en partie, vieux de plus de 1200 ans. Mais cela ne veut pas dire que d'autres activités touristiques sont impossibles à Siem Reap, loin de là. Pour les fêtards, une vie nocturne animée et colorée bat son plein dans le centre-ville près de Pub Street, tandis que pour les curieux gastronomes, de nombreux restaurant proposent des plats de diverses origines. La ville centenaire dispose également de deux musées à visiter. L'un est introductif à votre découverte des temples, et l'autre, totalement détaché de celà, vous en apprendra plus sur un pan de l'histoire de la région.

Le musée national d'Angkor

Découvrez huit galeries à thèmes au sein de cette enceinte majestueuse, située à quelques dizaines de mètres du Grand Hôtel d'Angkor. Cet emplacement est symbolique, le musée se trouve en effet au commencement du boulevard Charles de Gaulle qui trace tout droit vers Angkor Wat et le site archéologique d'Angkor en général.

  Les 2 musées de Siem Reap, à ne pas manquer !  

Le lieu est idéal à visiter avant de vous rendre à Angkor. Vous en apprendrez plus sur 1500 ans de l'histoire de la civilisation khmère, entre l'établissement du royaume Funan au Ier siècle de notre ère, et la chute de l'empire khmer au XVe siècle. L'époque angkoriennne représente plus de la moitié de cette histoire. La ville d'Angkor Thom, les grands souverains, la religion, et tant d'autres sujets sont plus qu'abordés entre les murs du musée national d'Angkor. Une visite complète et assidue ne dure qu'entre 3 et 5 heures et vous permettra par la suite de bien mieux assimiler le contexte de ce que vous verrez à Angkor, et d'en comprendre l'importance.

  Les 2 musées de Siem Reap, à ne pas manquer !  

Le musée des mines antipersonnel

Sur la route nationale 67, en direction de Banteay Srei, se trouve un musée à la fois troulant et touchant. Le musée des mines antipersonnel a été fondé par un ancien soldat khmer rouge, recruté par l'Angkar en 1975 alors âgé de 10 ans, et reconverti à la libération du Cambodge par les Vietnamiens dans le déminage. Il souhaitait aider les personnes mutilées et touchées par ces explosifs dévastateurs. Toute l'ampleur de leur rôle dans l'histoire récente du pays et de leur dangerosité est expliquée ici probablement par celui qui s'y connaît le plus actuellement sur le territoire khmer.

  Les 2 musées de Siem Reap, à ne pas manquer !  

Les avis autour de ce musée sont dithyrambiques, vous en ressortirez changé. Avec une autre vision du pays très certainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Cyrille de "Seripheap". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 (0) 9 70 19 62 81