Que faire pendant la mousson au Cambodge ? - Seripheap
Que faire pendant la mousson au Cambodge ?

Que faire pendant la mousson au Cambodge ?

22 avr. 2024

Partir au Cambodge pendant la saison des pluies : avantages (et précautions à prendre)

La mousson au Cambodge est une période trop peu envisagée par les voyageurs désireux de visiter le pays. Pourtant, la saison des pluies offre plusieurs avantages ! Le tout est de bien l'appréhender, pour en profiter pleinement... Précipitations, climat, activités intérieures : suivez-nous, on vous dit tout sur la "saison verte" !

Quels sont le climat et les températures au Cambodge durant la période de mousson ?

Les températures

Le Cambodge est soumis au climat tropical, où les températures oscillent autour de 30°C toute l’année. Durant la saison sèche (l’hiver, de novembre à mars), les températures sont un peu plus fraîches, ce qui en fait la haute saison (la période la plus touristique)... Visiter le pays durant la mousson est donc une bonne alternative, à condition de bien connaître cette période atypique.

La saison des pluies à travers le pays
  Que faire pendant la mousson au Cambodge ?  

Au Cambodge, la saison des pluies (la mousson) se produit entre les mois de mai et d’octobre. Durant cette période, le pays est soumis à de très nombreuses précipitations, assez abondantes, mais d’assez courte durée.

Les averses sont souvent concentrées en fin d’après-midi (vers 17h-18h) et la durée maximale des averses est d’environ deux heures par jour. En dépit de la pluie, le soleil est de mise durant la saison humide. Les plus fortes précipitations ont lieu entre les mois de juillet et de septembre (et s’accompagnent de vents très forts).

La mousson dans les régions cambodgiennes

Selon les régions, les précipitations sont plus ou moins marquées. Pour profiter du voyage, sans subir les affres de la météo, il convient donc de connaître les différences dans les diverses parties du pays.

Pendant la mousson, le Cambodge reçoit une forte quantité d’eau. Celle-ci est différente selon les régions :

     entre 1 300 à 1 800 mm dans les régions intérieures,

     plus de 2 000 mm dans la région du sud-ouest,

     plus de 3 000 mm dans la région centre-nord,

     jusqu’à 5 000 dans les régions montagneuses.

À noter que la mousson cesse plus tôt au nord du pays (au début du mois de novembre), tandis qu’elle se retire entre le milieu et la fin du mois dans les autres régions.

Quels avantages offre la mousson ?

1. Peu de touristes

En raison de sa météo, la période de mousson attire beaucoup moins de touristes que le reste de l’année. Résultat ? Les sites touristiques et culturels, d’ordinaire pris d’assaut, accueillent beaucoup moins de personnes !

L’occasion de visiter tranquillement les plus beaux sites du pays, tels que les sublimes temples d’Angkor – qui attirent tant de visiteurs durant la haute saison, que leur découverte peut parfois être gâchée par la foule et la cohue…

De même, il est souvent conseillé de visiter Phnom Penh entre novembre et mars pour jouir de températures agréables, or c’est aussi la période où la capitale du Cambodge est la plus surpeuplée.

2. Une atmosphère plus authentique

Moins de monde permet également de découvrir un Cambodge plus authentique, et d’être au plus près de la population locale (d’habitude noyée dans la foule, avec plus de 3 millions de touristes chaque année).

3. Des paysages verdoyants
  Que faire pendant la mousson au Cambodge ?  

L’un des points forts du Cambodge est la beauté de ses paysages. Durant la saison des pluies (surnommée la « saison verte »), ces derniers sont magnifiés par les couleurs verdoyantes de la mousson !

Par ailleurs, le ciel, tour à tour ensoleillé, pluvieux ou nuageux, offre de superbes contrastes, idéals pour réaliser de belles photos et saisir la beauté de l’horizon, des plantations de riz et des forêts...

En raison des précipitations, les cascades et les cours d'eau sont aussi plus abondants et plus impressionnants. Un autre avantage ? Purifiés par la pluie, les monuments sont délestés de leur poussière et affichent des couleurs plus éclatantes.

4. Un voyage au Cambodge moins onéreux

Partir au Cambodge durant la mousson est aussi une façon de découvrir le pays à moindre coût. Moins prisée par les touristes, la saison des pluies propose des prix plus avantageux que la haute saison (jusqu’à 30% moins cher sur les billets d’avion).

Durant cette période, les prix des hébergements et des attractions touristiques sont aussi moins élevés.

Quelles sont les précautions à prendre lors de la saison des pluies ?

Les règles de sécurité

Durant les averses, il est conseillé de

     rester à l’intérieur jusqu’à ce que la pluie cesse,

     éviter de circuler sur les routes (car plusieurs dizaines de centimètres peuvent s’y accumuler),

     éviter les lieux propices à la foudre, en cas d’orage (arbres isolés, structures métalliques, etc.)

     prendre garde aux reptiles (durant la mousson, il n’est pas rare que des serpents se rapprochent des villes et des logements, en raison des inondations).

     prendre garde aux infections, à cause de l’humidité, les petites plaies peuvent mettre du temps à cicatriser (terrain propice aux staphylocoques),

     prévenir les « maladies de la mousson » (comme le paludisme ou la fièvre virale) transmises par la dengue ou les moustiques. Comment ? En restant éloigné des points d’eau et des zones de reproduction de moustiques !

     avoir des règles d’hygiènes strictes (ne pas boire d’eau du robinet, manger des aliments sûrs et sains, etc.), pour éviter la dysenterie,

     garder toutes les portes et fenêtres de votre logement fermées.

Les essentiels à avoir
  Que faire pendant la mousson au Cambodge ?  

Pour un confort optimal pendant la mousson, quelques essentiels sont aussi à emporter dans sa valise :

     des vêtements imperméables (si vous n’en avez pas, vous en trouverez facilement sur place),

     des chaussures confortables,

     une lampe de poche (les coupures d’électricité sont assez courantes),

     un pull (pour affronter le froid des climateurs dans les établissements),

     un parapluie pliable (peu encombrant).

Que faire pendant la mousson au Cambodge ?

1. Flâner dans le marché central de Phnom Penh

Durant une averse, partez à la découverte du marché central de Phnom Penh. Construit dans les années 1930, ce lieu, très fréquenté par les autochtones, vaut vraiment le détour. La raison ? La beauté de son architecture art déco – et son dôme de 36 mètres de haut ! À l’intérieur, vous trouverez de la nourriture, mais aussi de nombreux étals (épices, vêtements, habits traditionnels, etc.).

2. Visiter les musées incontournables

     Le musée National du Cambodge : situé à Phnom Penh (au nord du palais royal), ce lieu culturel abrite l’une des plus importantes collections d’art khmer, avec près de 14 000 pièces !

     Le musée national d’Angkor : dressé sur deux étages, celui-ci retrace toute l'histoire de la civilisation khmère. Lors de votre visite, vous pourrez admirer la richesse des œuvres, réparties dans plusieurs galeries. Parmi les plus belles ? La "galerie des mille bouddhas" et ses superbes statues. Audio guide en français disponible.

     Le musée du Génocide de Tuol Sleng : difficile émotionnellement, mais incontournable, le S21 est situé dans un ancien lieu d’incarcération, où de nombreuses personnes furent torturées et exécutées par les Khmers rouges...

     Musée cambodgien des mines terrestres : situé au nord de Siem Reap, ce musée a été créé en 1997, par un ancien enfant soldat (mine antipersonnel) qui, depuis l’âge adulte, œuvre à rendre son pays sûr.

  Que faire pendant la mousson au Cambodge ?  

3. Faire du yoga ou se détendre dans un spa

Le yoga est une discipline très prisée au Cambodge – chaque année, le pays accueille des passionnés du monde entier, en quête de méditation ! Un secret ? Avec ses paysages naturels à couper le souffle, la ville de Siem Reap est idéale pour s'adonner à ce sport national, et rééquilibrer votre chakra !

N’hésitez pas, par ailleurs, à vous offrir un vrai moment de détente dans l’un des nombreux centres de relaxation, grâce aux bienfaits d'un massage traditionnel...

4. Assister au festival de l’eau

Enfin, si vous êtes au Cambodge durant le mois de novembre (juste à la fin de la mousson) vous aurez la chance de pouvoir assister à un festival emblématique, nommé « la fête des eaux ». Il s’agit d’un événement culturel très important pour les Cambodgiens (qui marque aussi le début de la saison de pêche).

Durant plusieurs jours, des festivités ont lieu à travers le pays. L'occasion d'assister à des feux d'artifice, des coutumes, ainsi qu'à des courses de bateaux le long des plaines du Mékong. Le principal événement se déroule au cœur de la capitale.

FAQ

Quelle est la haute saison au Cambodge ?

Au Cambodge, la saison haute s’étend de novembre à avril (il s’agit de la saison sèche). Cette période est très prisée en raison de ses températures agréables (autour de 28°C). Il s’agit également de la saison la plus populaire, et donc de la plus onéreuse.

Quelle est la meilleure période pour visiter le Cambodge ?

Le Cambodge offre une expérience différente selon la période. Durant la saison des pluies (la saison basse, située entre mai et octobre). Le pays arbore des paysages luxuriants et une atmosphère plus authentique qu’en saison haute. Elle est moins touristique et moins coûteuse.

Est-il dangereux d'aller au Cambodge en ce moment ?

Le Cambodge est un pays sécuritaire. Notez cependant que le niveau d’attentat peut être parfois élevé. Avant votre départ, faites un tour sur le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, pour vérifier la situation politique à l’instant T.

 

 

 

 

Audrey Denjean

Bonjour

Je suis Cyrille de "Seripheap". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+855 92 871 402