Banlung

Banlung est la capitale du district de Banlung et de la province de Ratanakiri. Elle est réputée pour sa beauté naturelle à couper le souffle abritant de riches ressources naturelles. Elle propose ainsi à ses visiteurs l’occasion de découvrir la beauté de sa flore luxuriante, de sa faune abondante et la culture locale. Suivant les sentiers des randonnées ou à bord de radeaux en bambous, les touristes se régalent de ces balades à pied ou sur l’eau, en famille ou en groupe.

 

Histoire

Suite à la chute des Khmers rouges en 1979, la capitale de Ratanakiri fut transférée dans la ville de Banlung pour faciliter les échanges avec les pays avoisinants comme le Vietnam et le Laos. Autrefois appelée Labansiek, elle est donc devenue une capitale provinciale.

 

Géographie

Banlung se situe dans une montagne au centre de la province du Ratanakiri, l’une des régions les plus isolées du Cambodge. Bordé par les frontières vietnamienne et laotienne, Ratanakiri se trouve à 636 km de Phnom Penh. Elle se trouve ainsi dans la partie nord-est du pays. Banlung compte 16 villages qui se regroupent en trois communes dont Kachanh, Labansiek et Yeom Laom.

 

Banlung aujourd’hui

Banlung est souvent utilisée comme base pour les voyageurs qui visitent les environs. Sa situation géographique offre un accès facile pour rejoindre les principales attractions touristiques de la ville. Cela contribue fortement au développement de son écotourisme.

Compte tenu de ses larges routes secondaires colorées par la couleur rouge ocre de la terre, cet endroit rappelle les villes du Far West. Parfois Banlung est rebaptisée « dey krahorm » ou « terre rouge ». Ses bâtiments, pour la plupart des nouvelles maisons récemment construites sur les deux côtés de la route principale et la végétation sont la plupart du temps, envahis par la poussière rouge.

Banlung est l’une des villes les moins peuplées de Cambodge. En 2006, sa population compte seulement 17 000 habitants. Ces habitants sont des vendeurs de produits locaux issus d’une minorité indigène appelée « chunchiet ». Les hommes de cette minorité sont reconnus à travers ses paniers à dos de différentes couleurs pour transporter des produits et les femmes par leur turban conçu avec le Sarong, un morceau de tissu en coton à petits carreaux.

Pour vivre une expérience multi-sensorielle, le marché principal de Banlung vaut vraiment la visite. C’est un marché traditionnel qui vous permet de découvrir les produits locaux et la culture gastronomique locale. Il s’agit donc d’un marché très animé. Les minorités qui vivent aux alentours de la ville viennent ici pour s’approvisionner ou pour vendre les produits de leur agriculture ou de leur élevage.

 

Le parc national du Virachey

Situé près de la ville, le parc national du Virachey est le foyer de la biodiversité de la région de Ratanakiri. Récemment classé comme zone protégée, c'est le plus grand parc du Cambodge. La zone abrite de nombreuses espèces animales comme des léopards, des éléphants, des gibbons et des ours. Pour le plus grand plaisir des touristes amoureux de la nature, le gouvernement local y organise des itinéraires de trekking de plusieurs jours incluant des guides et des séjours parmi la population locale.

 

Le lac volcanique Yeak Leom

Le lac Yeak Leom figure parmi les plus importantes attractions de la ville. Pour les locaux, ce lac revêt une caractéristique mystique abritant des créatures aquatiques mystérieuses. C’est pourquoi, il est considéré comme sacré. Il s’agit d’un lac volcanique de 50m de profondeur qui se trouve dans un cratère. Caché au milieu d’une forêt luxuriante, ce lac est comme une piscine naturelle dotée d’une surface transparente et limpide parfaite pour la plongée ou la baignade.

 

Les chutes d’eau

L’écotourisme de Banlung se développe à travers les chutes d’eau. Elles sont l’une des attractions qui attirent les touristes de la province de Ratanakiri. Localisées aux alentours de la ville, en général à plus de 30 km, les plus célèbres cascades de la région sont la cascade de Cha Ong, la cascade de Kachanh et la cascade de Katieng. Toute l’année, ces sites feront la joie des touristes qui passent ici un moment inoubliable. Pendant la saison des pluies, elles chantent au milieu d’une forêt luxuriante et pendant la saison sèche, elles donnent aux touristes l’occasion d’une baignade désaltérante dans la température étouffante de la région.

 

Climat

Selon la classification de Köppen-Geiger, Banlung bénéficie d’un climat savane tropical avec un hiver sec. Elle dispose d’importantes précipitations en été avec un taux moyen de 2725 mm. La température moyenne de cette partie de Ratanakiri est de 27° C. La période la plus chaude de l’année se situe au mois d’avril avec une température de 38°C. Les meilleures périodes pour visiter la ville sont donc les mois de janvier et décembre.

 

Comment s’y rendre

 

Avion

Banlung dispose d’un petit aérodrome qui relie surtout la ville à la capitale Phnom Penh. L’aérodrome est actuellement fermé faisant ainsi xdes transports terrestres l’unique moyen de relier Banlung à ses villes voisines : en bus public ou privé, en voiture ou en moto.

 

Comment circuler

 

Moto

Pour se déplacer dans la ville ou rejoindre les attractions avoisinantes, il est plus pratique de louer une moto ou un vélo. Vous y trouverez un peu partout des services de location.  

Bus

L’arrêt de bus de Banlung se situe au centre de la ville et au sud du monument de l’Indépendance. Les bus relient, en général quatre régions dont Stung Treng, Kratie, Kompong Cham et Phnom Penh.

 

Que faire ?

  • Faire une plongée ou une baignade dans le lac volcanique Yeak Leom.
  • Explorer le parc national de Virachey pour découvrir la beauté de l’environnement de la région.
  • Visiter les belles chutes d’eau.
Ville
7 photos

Bonjour

Je suis Cyrille de "Seripheap". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 81