Observation du Gibbon

Gibbon Spotting

 

Le Gibbon Spotting est une randonnée officielle organisée dans la région de _Veun Sai Siem Pang_, une forêt luxuriante qui se trouve dans la partie nord-est de Ratanakiri. A travers les espèces qui habitent dans cette forêt, cette partie du Cambodge est devenue une conservation naturelle des primates en voie de disparition. Pour ceux ou celles qui sont passionnés par la faune, la région de Ratanakiri leur réserve une aventure incroyable. Cette partie nord-est du Cambodge offre une occasion rare de connaître la vie sauvage, la biologie et la conservation des primates rares.

 

Le Gibbon Spotting

 

Gibbon Spotting est une expérience inoubliable pour admirer dans leur habitat naturel les Gibbon’s Northern Yellow-Cheeked. En coopération avec la « Conservation Internationale », les communautés locales ont organisé une randonnée en plein jour et une randonnée nocturne pour observer exclusivement les gibbons nocturnes. Cela vous permet ainsi de bien admirer la Cambodge sous une facette autre que la culture et l’histoire.

Découvert en 2010 dans la forêt de Veun Sai Siem Pang, le « North Yellow Cheeked Gibbon’s » est une espèce de primates très rare en voie d’extinction. Il s’agit d’un très grand singe avec un corps élancé et des membres très longs. A la différence des autres races de singes, celle-ci se démarque à travers ses poils jaunes qui recouvrent parfois sa tête, sa joue ou tout son corps. Ces primates se déplacent en groupe dont chaque groupe se compose de deux adultes et d’un ou 3 descendants. Sur plus de 550 km² d’aire protégée, cette conservation naturelle héberge plus de 500 gibbons. De ce fait, cette région demeure le plus important lieu de conservation au monde abritant la plus grande population de ces primates.

Outre les gibbons, vous pourrez également y observer d’autres espèces nouvellement découvertes. On peut donc y trouver des lézards iridescents à pattes courtes ou des chauves-souris Walston au nez tubulaire.

 

Comment ça marche le Gibbon Spotting ?

 

Entre le 1er novembre et le 16 juin, le meilleur moment pour s’y rendre, les randonneurs partent à Banlung à Ratanakiri pendant 2 ou 3 jours. Durant ces périodes, ils pourront bénéficier de deux jours de randonnée en plein jour et une nuit de randonnée nocturne pour suivre ou pour observer toute une famille de Gibbons. Pour limiter l’impact de la présence humaine dans l’habitat naturel des primates, le nombre de randonneurs par circuit est limité à 6 personnes. Ce qui fait au total 462 personnes par an. Cela permet aussi aux randonneurs de bien profiter d’une visite complète.

Pour le premier jour, les randonneurs partent donc de Banlung à 8h30 et parcourent près de 35 km pour rejoindre le village de Kachon. De là, un bateau les amène en aval sur 12 km sur la rivière Sesan jusqu’au village de I Tub qui héberge une communauté laotienne. Après cela, le bateau les conduit directement en direction de Veun Sai-Siem Pang. Les randonneurs arrivent ainsi à la base du sanctuaire vers 12h30.

Pour mettre à l’aise les randonneurs, les camps proposent des équipements complets et un menu fabuleux de style safari. Vers 15h après la sieste, le premier jour de la randonnée commence par une promenade dans la savane voisine. Pendant cette journée, vous pourrez déjà observer sur les troncs d’arbres des traces et des signes d’une faune locale tels que les griffes de l’ours du soleil. Vous pourrez également retracer les empreintes des cerfs ou d’autres espèces tétrapodes.

Pour la randonnée nocturne, le circuit commence vers 20h et se termine vers 22h. Escortés par des guides spécialisés ou des gardes forestiers, les randonneurs équipés de leurs torches explorent la forêt pour découvrir les gibbons ainsi que les autres animaux nocturnes dont les pygmées-loris ou le civet.

La deuxième journée de la randonnée comprend la découverte des gibbons. Pour bien les observer, il est indispensable de se réveiller avant le lever du soleil. Pour cela, il faut partir du camp à 4h du matin pour suivre les gibbons qui appellent les membres de sa famille pour marquer leur territoire. Après cela, les randonneurs reviennent sur la base vers 10h, se réunissent pour le brunch et s’en retournent à Banlung en prenant le même bateau.

 

Comment s’y rendre ?

 

Pour s’y rendre, il est plus pratique de faire le trajet depuis Banlung. Vous pourrez y trouver de nombreuses agences qui proposent les mêmes offres pour le Gibbon Spotting. Le ramassage s’effectue ainsi sur l’hôtel à Banlung vers 08h00.

 

Horaires et tarifs

 

En général, tous les repas, les services d’un guide spécialisé et d’un garde forestier, les frais lié à la conservation et le coût de vélo de montagne sont déjà inclus dans le tarif pour la randonnée.

Selon l’agence de trekking, le tarif pour un circuit varie de 390 dollars USD par personne pour un groupe de 2 à** 290 dollar**s USD par personne pour un groupe de 3 à 6 personnes.

Bonjour

Je suis Cyrille de "Seripheap". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 81