Wat Ounalom

Wat Ounalom

 

Au bord du fleuve se trouve la plus ancienne fondation bouddhiste de Phnom Penh : le Wat Ounalom. Le wat est situé sur le boulevard Sothearos, à environ 200 mètres au nord du Palais Royal. N’hésitez pas à visiter le Wat Ounalom afin de découvrir son histoire fascinante. Durant la visite, vous aurez l’occasion d’en apprendre plus sur le bouddhisme, ses philosophies et ses enseignements spirituels.

 

Histoire

 

Le Wat Ounalom fut fondé au 15ème siècle, entre les années 1442 et 1443. Le Wat Ounalom se considère comme le foyer principal du bouddhisme au Cambodge. Le monastère compte aussi parmi les plus anciens de Phnom Penh et est le siège de l’ordre Maha Nikaya. Cependant, les Khmers rouges prirent le contrôle de la ville en 1975 et détruisirent le wat. Il fut ensuite reconstruit et fut le siège provisoire de l’Institut bouddhiste. Aujourd'hui, vous verrez que la pagode a été restaurée avec beaucoup de finesse.

 

Visite du Wat Ounalom

 

Le Wat Ounalom est considéré comme le centre du bouddhisme du Cambodge, il est aussi la résidence du dirigeant de l'École de bouddhisme Maha Nikaya. Le dirigeant de la fraternité bouddhiste du pays habite au wat avec de nombreux moines sous sa direction.

De l'extérieur, Wat Ounalom se décrit comme un bâtiment impressionnant reflétant l’architecture typique du Cambodge. En effet, le wat dispose de toits courbés de couleurs rouge et dorée.

En tout, le wat est constitué de 44 bâtiments. Autrefois, 500 moines bouddhistes logeaient au monastère et plus de 30 000 livres appartenant à la librairie de l'Institut Bouddhique se trouvaient au temple. Cette librairie est désormais déplacée à proximité, sur le boulevard Sihanouk.

Au deuxième étage du bâtiment principal se trouve une statue de Huot Tat. Ce personnage fut le quatrième patriarche du bouddhisme cambodgien, il a été tué par Pol Pot. Après l'avoir assassiné, les Khmers rouges jetèrent sa statue dans le Mékong afin de marquer l'effondrement du bouddhisme dans le pays. Lorsque le régime a été renversé, la statue a été récupérée dans le fleuve en 1979.

Vous poursuivrez la visite au troisième étage en montant un petit escalier. Vous y trouverez une petite statue de Bouddha faite en marbre. Cette relique fut détruite par les Khmers rouges, puis reconstituée soigneusement.

Vous obtiendrez une magnifique vue sur le Mékong en haut du Wat Ounalom. En parcourant le bâtiment, vous verrez des tableaux et les statues splendides illustrant la vie de Bouddha.

Le jardin du monastère est décoré par plusieurs arbustes touffus et une pelouse bien entretenue et verdoyante. On ressent cette vague ambiance mystique et pleine de sérénité lorsqu’on visite le temple.

Cependant, la visite ne sera pas complète sans avoir vu la précieuse relique qui fait la célébrité du temple. Pour voir celle-ci, vous devrez sortir du bâtiment principal et vous diriger vers le petit stupa qui se trouve à l’arrière du bâtiment. À l'intérieur de ce stupa, vous verrez le fameux sourcil qui aurait appartenu à Bouddha.

 

Comment s’y rendre ?

 

Le Wat Ounalom est situé au cœur de Phnom Penh, le long des berges du fleuve Tonlé Sap. Vous pouvez facilement rejoindre le temple en prenant un tuk tuk.

Depuis le wat, vous pourrez aussi rejoindre le musée national ou le Palais Royal en quelques minutes.

 

Horaires

 

• La pagode de Wat Ounalom peut être visitée tous les jours. Le wat ouvre aussi ses portes très tôt dans la matinée et ferme ses portes en début de soirée.

Bonjour

Je suis Cyrille de "Seripheap". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 81