Le parc national de Kirirom

Le roi Sisowath Monivong accorda le nom de Kirirom à ce lieu naturel et exceptionnel, situé à cheval entre les actuelles provinces de Preah Sihanouk et Kampong Speu, durant son règne lors des années 1930, sur la suggestion d'un moine de la capitale. La dénomination Kirirom est une corruption d'un mot venant de l'ancienne langue khmère appelée bali et qui signifie "montagne joyeuse". Ce nom vient remplacer le précédent : Phnom Vorvong Sorvong, traduit du khmer par "montagnes Vorvong et Sorvong", en hommage à ces deux princes cambodgiens issus d'un conte traditionnel très connu au pays et découvert en occident par le biais de la traduction d'Auguste Pavie. Ce lieu fascinant par sa grandeur et sa nature débordante a de base eu une portée spirituelle au Cambodge.

Il a toujours connu un grand succès au pays ce qui a amené l'administration touristique à en faire un lieu touristique dès 1945. Il a été de ce fait reconnu comme étant le premier parc national de l'histoire du pays à avoir été aménagé, lorsque les 6 parcs nationaux cambodgiens ont été désignés comme tels par l'UICN en 1993.

 

Une colline boisée de pins japonais

Le site touristique à l'entrée du parc national de Kirirom se trouve à, à peu près, 120 km de Phnom Penh, la capitale du Cambodge. Le parc est en fait une grande colline formée de plateaux recouvrant 35 000 hectares de forêts, plaines, et rivières et culminant à 700 mètres de haut.

Plusieurs forêts ont été plantés par la main de l'Homme il y a quelques décennies. Vous pourrez voir pulluler de nombreux pins japonais des plus majestueux. Leur hauteur détonne sur place. L'intérêt en arrivant au Kirirom est de se balader dans ce genre de coins aménagés pour les voyageurs, le mieux, comme d'habitude, avec un guide, pour prendre du plaisir au bord des points d'eau, voir les animaux, et se reposer tranquillement en pleine nature. Puis d'enchaîner directement sur une randonnée ou un mini-trek, qui sont les fers de lance du tourisme sur place. Vous y trouverez des cascades pour vous baigner et peut-être même l'emplacement d'une grotte chaude, plutôt secrète mais très recherchée des expéditionnaires comme vous en quête de connaissance et de bonheurs visuels. L'aventure est géniale et le cadre, revigorant.

 

Comment s'y rendre

L'idéal est de partir de la capitale Phnom Penh par la route nationale 4. Vous pouvez prendre des bus qui sont en lien avec les attractions touristiques dans le Kirirom, y aller avec l'un des chauffeurs de notre agence locale, ou louer une moto dans la capitale. Le trajet dure en moyenne 2 heures depuis Phnom Penh.

Bonjour

Je suis Cyrille de "Seripheap". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 (0) 9 70 19 62 81