Beng Mealea

Beng Mealea

 

Situé à 42 km au nord-est de Siem Reap et à 6,5 km au sud-est de Phnom Kulen, Beng Mealea qui signifie littéralement « étang de lotus » est un temple bouddhiste. Il s’agit de l’un des temples les plus mystérieux de la cité ancestrale d’Angkor. Très isolé, ce site archéologique respire une atmosphère calme et magique. Il repose ainsi tel un trésor caché au milieu d’une jungle envahissante. Pour les aventuriers et les fans des ruines anciennes, cet endroit apparaît comme un idéal de voyage.

 

Histoire

 

Le temple Beng Mealea fut construit entre 1112 et 1152, sous le règne de Suryavarman II. Dédié à la divinité primaire Vishnu, ce temple fut, à l’origine, consacré à l’hindouisme.

Depuis le tournage d’un film de Jean-Jacques Annaud intitulé « Deux Frères », Beng Mealea est devenu l’une des plus célèbres sites d’Angkor. A cette époque, ces monuments ancestraux ont servi de décor pour le film.

 

Visiter Beng Mealea

 

Le temple Beng Mealea est entouré par un fossé massif de 1,2 km de long et 900m de large. Il dispose ainsi de trois enceintes concentriques qui abritent des bibliothèques, des galeries, un sanctuaire central et une terrasse cruciforme.

A travers les ruines, il est encore évident que son style architectural est très proche de celui d’Angkor Wat. Historiquement, ces deux temples ont été construits dans la même période, d’où la ressemblance. Les historiens pensent donc que le style architectural d’Angkor Wat est tiré de celui de Beng Mealea. La capitale angkorienne serait donc la réplique à grande échelle de ce temple.

Orienté vers l’est, le temple Beng Mealea est construit en grès bleu. Identiques à celles d’Angkor Wat, ses enceintes sont reliées avec le sanctuaire central par des galeries. Le temple compte exactement trois galeries dont la plus importante est la galerie extérieure. Sur 181 m de long et 152m de large, ce long passage est trôné sur la partie sud et est par une tour, similaire aux galeries d’Angkor Wat.

Dans son état actuel, la majorité des structures sur cet endroit sont devenues des ruines et des décombres. Complètement effondrés et entièrement envahis par la jungle, les restes de ces différents monuments continuent jusqu’à nos jours à séduire ses visiteurs. Sur les poutres, les frontons, les linteaux, les façades des galeries ou sur les blocs de grès qui s’éparpillent un peu partout, les bas-reliefs hindouistes ou bouddhistes se démarquent parmi les racines et les mousses des algues.

Le temple Beng Mealea est une institution hindouiste convertie en un temple bouddhiste. Très discrète, sa décoration ancestrale met en valeur la culture bouddhiste et hindouiste.

Effectivement, le temple expose des bas-reliefs qui dépeignent les scènes hindouistes dont celui du Ramayana, du Krishna, Yama et Brahma. La terrasse cruciforme dispose ainsi des balustrades avec des sculptures de Naga. Le mot Naga est un sanskrit khmer qui désigne les serpents et les cobras, une créature importante pour la mythologie khmère.

Parmi les constructions sur Angkor, ce temple reste le moins conservé. Aujourd’hui, il est entièrement dominé par la jungle. Les arbres poussent tout au tour et les racines et les lianes s’entrelacent avec les colonnes et les blocs de grès. Deux catégories d’arbres tentaculaires dont le faux fromager et le ficus étrangleur envahissent le temple. C’est pourquoi, il est souvent considéré comme un trésor caché dans une sorte de jardin secret.

Avec les ruines camouflées par la jungle, le temple est devenu comme un parc d’exploration où les touristes se prêtent volontairement aux tâches des explorateurs. Des chasses au trésor y sont même organisées. Ils y essaient de découvrir sur les moindres recoins des trésors cachés ou un nouvel indice concernant le temple. Pour cela, ils pourront y escalader les gros blocs de grès, enjamber les gigantesques racines et fouiller ou dégager les mousses d’algues. Pour ceux ou celles qui rêvent de devenir un archéologue un jour, ce temple constitue un intérêt particulier.

 

Comment s’y rendre

 

Depuis la ville de Siem Reap, le trajet prend, en général, 1h30 en tuk-tuk et 1h en voiture.

Pour rejoindre ce site, plusieurs agences de voyages vous proposent également des transports en minibus ou en voiture privée.

 

Horaires et tarifs

 

Les frais d’admission s’élèvent à 5 dollars USD.

Le temple de Beng Mealea ouvre tous les jours de 7h30 jusqu’à 17h30.