Spectacle du cirque cambodgien

Les spectacles donnés sous le chapiteau de Phare à Siem Reap sont bien loin du cirque classique avec son cortège d’animaux. Ici, à travers acrobaties, danses, mimes, musiques et autres pirouettes de scène, des artistes bourrés d’énergie et de talents vous racontent, avec beaucoup d’agilité et d’humour, des histoires cambodgiennes qui ont pour thème la discrimination, la guerre ou encore les croyances populaires. En assistant à une représentation, non seulement vous passerez une soirée formidable mais en plus vous contribuerez à soutenir une association pleine de mérite.

 

Un peu d’histoire

 

L’histoire de Phare le Cirque Cambodgien est aussi belle que ses spectacles. Tout commence lorsque 9 jeunes Cambodgiens, après une enfance passée dans un camp de réfugiés, se réunissent avec leur professeur de dessin pour monter un centre d’art-thérapie afin d’aider les enfants à exprimer les traumatismes liés à la guerre. L’association à but non lucrative Phare Ponleu Selpak (la lumière des arts) voit ainsi le jour à Battambang en 1994, elle ne propose alors que des cours de dessins. Au fil des années, d’autres disciplines artistiques seront intégrées et une école du Cirque sera ouverte en 1998. C’est pour soutenir financièrement cette dernière mais aussi pour permettre aux jeunes circassiens formés de présenter leurs performances que le cirque Phare s’implantera à Siem Reap en février 2013. Aujourd’hui à Battambang, Phare Ponleu Selpak enseignent la danse, le théâtre, la musique, les arts du cirque, les arts plastiques et graphiques tout en dispensant également programmes éducatifs et soutien social. Tandis qu’à Siem Reap, Phare le Cirque Cambodgien est devenu une attraction majeure incontournable.

 

Se divertir au Cirque Phare

 

Baptisé Big Top, le chapiteau accueille des représentations toute l’année. Tous les 6 jours, le programme change. Divers spectacles préparés par les artistes sont ainsi présentés tour à tour.

Same Same But Different met l’accent sur les différences entre Cambodgiens et visiteurs étrangers; Sokha montre comment l'art permet de traiter les traumatismes découlant de la guerre; Eclipse parle de discrimination; Influence explore les luttes pour le pouvoir et la survie; Chills est une interprétation pleine d’humour des croyances populaires; Khmer Metal brosse un portrait sans complaisance du Cambodge urbain.

Si vous arrivez suffisamment tôt sur place, vous pourrez vous régaler de spécialités khmères ou occidentales servies au Café Phare à partir de 18h. L’ambiance qui y règne vous plongera d’emblée dans l’univers du cirque. Puis viendra l’heure de rejoindre votre place autour de la piste pour applaudir un festival haut en couleurs d’acrobaties époustouflantes, de comédie et de musique ou encore d’effets spéciaux sonores et lumineux. Quel que soit le programme joué, il vous entraînera dans un tourbillon d’émotions.

Avant ou après le spectacle, ne manquez pas de faire un tour à la Boutique Phare où sont exposées et vendues les œuvres réalisées par les élèves de Phare Ponleu Selpak. Pensez que chaque joli souvenir acheté permet de soutenir l’association et son école du Cirque.

 

Comment s’y rendre

 

Le cirque Phare se trouve sur Phare Circus Ring Road, au sud de l’intersection avec Sok San Road.

Sautez dans un taxi ou un tuk tuk, quasiment tous les chauffeurs de Siem Reap connaissent l’adresse du chapiteau.

 

Horaires

 

Le Cirque se produit tous les jours. Le spectacle dure 1h.

En soirée, il commence à 20h.

Les lundis, jeudis et samedis jusqu’au 31 mars 2018, une matinée est donnée à 17h.

Le chapiteau est ouvert 30 minutes avant le début de la représentation.

Le Café et la Boutique ouvrent 2 heures avant.

Pour la sécurité des artistes et le confort du public, aucune entrée n’est acceptée après le début du spectacle.