À la découverte des temples d'Angkor

À la découverte des temples d'Angkor

17 juil. 2019

Le site d'Angkor, au Cambodge, est un vestige de l'empire khmer. C'est l'empereur Suryavarman II qui ordonna la construction du temple d'Angkor Wat, le plus grand temple de l'ancienne capitale khmer et aujourd'hui plus grand édifice religieux du monde. Près de quarante années auront été nécessaire pour le bâtir en entier. Son ancien nom signifiait en khmer « ville temple. » Angkor Wat est le symbole du Cambodge, on pense que c'était un temple à caractère funéraire. Aujourd'hui, c'est un lieu de pèlerinage bouddhiste, bien qu'il ait servi par le passé à vouer un culte aux rois et au dieu hindou Vishnu.

Angkor Wat couvre une superficie proche des 200 hectares, le mur entourant le site fait 1025 mètres de longueur sur 800 mètres de largeur. Construit au sud de la capitale d'Angkor Thom, il occupe la partie sud-est de l'ancienne ville d'Angkor. Des archéologues supposent que la « tombe de Lou pan » au sud de la capital appartiendrait au site d'Angkor Wat, ce qui confirmerait la thèse d'un temple funéraire. La vieille ville d'Angkor est entourée d'un mur de plus de 12 kilomètres de long. Elle ressemble à une immense forteresse où de précieux trésors seraient cachés.

Une histoire millénaire à raconter

Comme la majorité des temples à Angkor, Angkor Wat a été construit en suivant l'architecture traditionnelle des temples-montagnes et des temples galeries et représente donc symboliquement le mythe du Mont Meru, le centre du monde chez les hindouistes. Le site est protégé par des douves, sa structure logique aux proportions parfaites, en fait un endroit harmonieux. En avançant près des gigantesques tours sur lesquelles des figures souriantes ont été sculptées, vous verrez, au Bayon, des scènes de vie retraçant le passé des Khmers. Plusieurs mondes se superposent, le monde des dieux précède celui des rois, tandis qu'au niveau du dessous, c'est celui du peuple et des serviteurs qui est représenté, ils sont en train d'assister à un combat de coq. Quelques événements historiques sont aussi dessinés, comme la bataille navale entre les Khmers et les Chams.

Les deux monuments les plus connus de cet immense site archéologique sont Banteay Srei où se trouvent des sculptures en grès rose et, les sculptures d'apsaras qui représentent de jeunes guerrières à la beauté parfaite. Vous vous émerveillerez de voir la finesse des traits de chacune d'entre elles. 

Le temple de Preah Palilay, entouré de gigantesques arbres, fait aussi partie des monuments incontournables.

La nature y conserve ses droits

Étant donné la superficie du site, plusieurs jours seront nécessaires pour découvrir la grande majorité des temples et monuments présents à Angkor. Ne manquez surtout pas d'assister à un coucher de soleil sur le bassin du Srah Strang, ce paysage de quiétude absolue fera sans doute partie de vos souvenirs les plus marquants.

  À la découverte des temples d'Angkor  

Des lianes et des racines d'arbres tressées envahissent le Ta Prohm qui n'a pas encore été restauré. Cela vous donnera une idée de l'état dans lequel se trouvait les monuments d'Angkor avant que l'on entame leurs restaurations. C'est un travail de longue haleine qui, néanmoins, s'avère nécessaire si on veut sauvegarder l'un des plus beaux patrimoines de l'humanité. Là-bas la forêt reprend vite ses droits, l'homme doit sans arrêt intervenir s'il souhaite garder l'endroit intact.

En deux jours, vous ne vous lasserez pas de longer les longues allées du parc archéologique le plus grand du monde. Vous découvrirez au détour des sentiers un temple, des statues, une muraille. Angkor Thom (Angkor la grande) est entourée d'une muraille de quatre kilomètres de long, ornée de cinq portes au-dessus desquelles, ont été sculptés les principaux rois du Cambodge. Le site a été construit quelques décennies après l'édification d'Angkor Wat par le roi Jayavarman VII. Si vous allez à Angkor Wat, vous ne pourrez pas éviter la visite d'Angkor Thom, les deux sont situés à proximité. C'est en vous promenant quelques minutes dans la jungle, en partant d'Angkor Wat, que vous arriverez sur les lieux. Le Bayon, situé au centre de la cité fortifiée, est l'un des monuments les plus célèbres d'Angkor.

Angkor, un classique touristique

Situé à proximité de la ville de Siem Reap, l'ensemble du site d'Angkor fait désormais partie du patrimoine de l'humanité de l'UNESCO. Ses temples sont la principale destination touristique du Cambodge. C'est un site exceptionnel par sa taille, sur 800 km², on répertorie 1200 temples khmers. Durant leur visite, les touristes rencontreront régulièrement des moines bouddhistes. 

C'est une partie du Cambodge où les traditions perdurent. À l'intérieur des cinq tours d'Angkor Wat, vous apercevrez des vieilles femmes qui brûlent des bâtons d'encens. Angkor Wat, le principal temple de l'ancienne capitale khmer, traduit bien ce mélange entre les deux religions, hindoue et bouddhiste.

Le tourisme prend énormément d'ampleur au Cambodge, des complexes hôteliers ont été construits pour répondre à la demande. Angkor est une destination phare, tout comme Phnom Penh. Quelques jours suffisent pour visiter ces deux principaux sites touristiques.

Abrité par un mur immense, vous entrerez dans les antres de l'un des plus beaux sites archéologiques d'Asie. Angkor Wat, le temple le plus important d'Angkor, est un bijoux de l'architecture khmer. Au milieu d'une jungle hostile, les temples et les monuments se dressent fièrement, devant le visiteur envoûté par un décor presque magique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Cyrille de "Seripheap". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 81