Les souvenirs de la rue 240

À Phnom Penh, la capitale cambodgienne, les attractions pullulent. Prenez par exemple le palais royal, le monument de l'indépendance, le quai Sisowath, les musées, et tant d'autres. Les rues numérotées de la ville, paires pour les artères horizontales, impaires pour les verticales, offrent des secrets et des surprises qu'il vous faut découvrir lors de votre séjour au Cambodge.

Celui-ci débutera ou se terminera quasiment toujours par une visite de Phnom Penh. C'est inévitable. Et repartir du royaume et de sa capitale laissera forcément un pincement au cœur. La nostalgie de quelques jours d'évasion, de rencontres et d'apprentissage. L'exotisme a toujours fasciné le voyageur français et s'en sortir brusquement peut rendre nostalgique. Pour pallier quelque peu à cela, il vous est possible de repartir du royaume avec un peu de son authenticité dans le baluchon. De quoi vous remémorer ce pays et apporter du concret lorsque vous raconterez votre voyage à vos proches.

La rue 240 de Phnom Penh est l'artère la plus célèbre de la ville pour dégoter de superbes souvenirs. Venez y faire un tour avec nous !

 

L'authenticité au service du souvenir

Le grand intérêt de la rue 240, qui traverse le centre-ville et le quartier de Daun Penh d'ouest en est, réside entre ses intersections avec la rue Pasteur et l'esplanade de Wat Botum. Vous pourrez trouver ici un série très originale de boutiques et de restaurants, allant du salon de thé, à l'établissement traditionnel en passant par des soieries, des librairies, et même des ateliers de meubles et de décoration d'intérieur. Chaque atelier se trouve d'ailleurs en général dans l'arrière-salle des boutiques.

Vous pourrez y trouver ce qui vous aura marqué lors de votre séjour, ces tissus et objets qui vous rappèleront votre voyage une fois chez vous. Des kramas cambodgiens, filés depuis la soie naturelle du pays, des statuettes représentant les différents courants de pensées et religions historiques que vous aurez pu rencontrer lors de votre séjour : le bouddhisme bien sûr mais aussi l'hindouisme à l'époque d'Angkor, des vêtements typiques, des savons faits main, des huiles essentielles, et tant d'autres objets authentiques.

N'hésitez pas, une fois vos emplettes terminées, à aller prendre un café, un verre ou un petit encas dans l'un des restaurants de la rue. Celle-ci offre encore, et c'est rare dans la capitale, quelques arbres de toute beauté qui se fondent parfaitement dans le décor. De quoi avoir un cadre idéal pour débriefer peut-être une dernière fois votre inoubliable séjour

Bonjour

Je suis Cyrille de "Seripheap". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 (0) 9 70 19 62 81