Sanctuaire des éléphants du Mondulkiri

Le Mondulkiri est, sur les 10 dernières années, devenu une province subissant de plein fouet la déforestation. Plus de 40% de ses forêts ont été rasées dans un but commercial soit pour les industries soit pour la revente directe de bois précieux. Si la situation continue de s'aggraver de nombreuses ethnies se verront obliger de migrer pour retrouver des ressources nécessaires, et les espèces animales menacées pourraient elles disparaître du pays.

 

Les ONG se mobilisent

 

La région reste néanmoins très touristique et offre toujours des espaces naturels d'une envergure et d'une beauté sans faille. Certaines ONG proposent d'ailleurs aux voyageurs de nombreuses activités au sein même du Mondulkiri. Cela va des treks dans la jungle, aux balades à côté des éléphants, en passant par des visites folkloriques au milieu des villages des minorités de la région.

 

Le but de cette diligence est de permettre de financer principalement des plans d'aides aux éléphants, et garantir une sécurité pour ce territoire qui subit la déforestation. Il ne reste dans cette zone, communément appelée "sanctuaire des éléphants", que 41 individus, dont beaucoup en fin de vie. Les fonds peuvent pérenniser cette réserve et permettre l'accueil de nouveaux pachydermes.

 

Le tourisme est un secteur phare pour toutes les organisations voulant veiller sur les zones menacées du Mondulkiri. L'argent récolté permet également à nombre de minorités ethniques, comme les Phnongs, de bénéficier d'une aide face à la déforestation industrielle, ou l'appropriation de ressources primordiales à leur culture comme l'hévéa.

Bonjour

Je suis Cyrille de "Seripheap". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 81