Pour Un Sourire d'Enfant

Christian et Marie-France des Pallières habitent au Cambodge en 1996. À Phnom Penh, ils découvrent l'existence de la décharge de Stung Meanchey dans la banlieue sud-ouest de Phnom Penh. La visite, ils l'a décrivent comme "terrible, horrible", les amas d'ordures sont mélangés aux flots des pluies des moussons et produisent une odeur nauséabonde. Mais ce qui les marque le plus est le nombre d'enfants qu'ils voient travailler à l'intérieur de la décharge, ramassant ordures sur ordures durant toute la journée.

 

C'est parti d'une maisonnette

 

Ils ne peuvent pas supporter cette vision et ouvrent alors une petite maisonnette en périphérie de la décharge. Ils y cuisinent, et y dispensent des soins et des cours de français pour pousser les enfants à sortir de la décharge. Ils étaient alors 20, ils sont aujourd'hui 6.000 sur ce même emplacement, celui d'une décharge fantôme qui n'existe plus et qui jouxte l'immense complexe, construit depuis à partir de cette petite maisonnette, qui sert de lieu d'études et de vie aux enfants de l'ONG Pour un Sourire d'Enfant (PSE).

 

PSE ouvert à la visite

 

Bien que Christian des Pallières ait quitté ce monde en 2016, sa femme Marie-France continue son travail de prospectrice pour trouver des fonds en France et d'administratrice au sein de l'association phnompenhoise. Vous pouvez visiter cette association réputé dans les esprit comme la plus grande du pays, et en apprendre plus sur l'Histoire de ses fondateurs, ou celle de ses milliers d'enfants, sortis de la misère, éduqués, et aujourd'hui bien ancrés dans la société khmère.

Bonjour

Je suis Cyrille de "Seripheap". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 81