Kampot

Kampot

 

Kampot est une capitale provinciale. Il s’agit d’une petite ville tranquille et agréable qui héberge environ 40 000 d’habitants. C’est aussi une destination touristique animée dotée d’un environnement pittoresque et décontracté. Elle se démarque des autres villes cambodgiennes en tant que point de départ de l’activité touristique la plus développée dans la région : l’excursion pour explorer le parc de Bokor et la rivière Teuk Chhou.

 

Histoire

 

Kampot est un mot khmer qui signifie littéralement tétraodon. Sous l’administration coloniale française, elle embrassa une époque glorieuse. Après la perte du Delta du Mékong et avant la création de Sihanoukville, elle abritait le plus important port du Cambodge. Aujourd’hui, ce port est devenu un petit embarcadère pour les bateaux de pêche locaux. Jusqu’à la construction du port haute mer de Sihanoukville en 1950, elle resta l’un des plus grands centres commerciaux du Cambodge.

En 2001, l’administration locale avec celle de Phnom Penh a signé, un contrat de coopération avec la commune Lognes (Seine et Marne - France) pour construire des maisons des jeunes et de la culture.

 

Géographie

 

Située à 148 km de Phnom Penh, au sud-ouest du Cambodge, la ville de Kampot est dominée par la montagne de Bokor. C’est une ville riveraine qui occupe à environ 4 km² de superficie. Elle s’étend donc à 80 km le long du golfe de Thaïlande et est bordée par la mer. Elle est également traversée par une rivière appelée Teuk Chhou ou Prek Thom.

 

Kampot aujourd’hui

 

L’économie de Kampot, aujourd’hui, se fonde sur la production des fruits locaux, du sel et du poivre. Le climat local unique et les propriétés fertiles du sol favorisent la bonne qualité de ces produits locaux : les durians, les noix de coco ou les mangues sont les plus connus de la région. Beaucoup la considèrent comme la capitale du durian au Cambodge. C’est aussi l’une des plus grandes régions de plantation de poivre au monde. Avec un goût fort, délicat et aromatique, le poivre y est reconnu comme l’un des meilleurs du monde et bénéficie d’une appellation d’origine contrôlée. En 2015, la production du poivre de Kampot est de 60 tonnes par an dont plus de 70% sont exportés vers les pays européens, les Etats-Unis et le Japon.

Avec une culture fortement influencée par la culture occidentale, Kampot vous propose une gastronomie très variée à la fois moderne et traditionnelle. Dans une ambiance très sympathique, les restaurateurs vous concoctent des spécialités khmères, françaises ainsi que d’autres plats asiatiques. Vous pourrez y goûter les spécialités occidentales comme le barbecue, la côtelette de porc, la crème glacée, la purée de pommes de terre et la salade de choux.

Kampot abrite un patrimoine architectural de style français et khmer; ces architectures résument l’histoire de la ville durant la colonisation française. Ces anciens bâtiments se trouvent, en général, sur le bord de la rue à proximité de la rivière Teuk Chhou. Ce sont, en effet, des vieilles maisons commerçantes délabrées ou des grandes maisons administratives. On y compte ainsi la résidence du gouverneur, le bâtiment de la Croix-Rouge et le bâtiment du ministère des Mines.

Souvent considérée comme une ville endormie, Kampot développe récemment le secteur tourisme pour promouvoir ses paysages idylliques et ses sites d’attractions. La plupart des entreprises touristiques de la région font la promotion d’excursions et de promenades pour explorer la région et découvrir ses différents sites.

La randonnée ou la promenade en bateau figurent parmi les activités les plus connues à Kampot. Les auberges, les gîtes ou les agences touristiques proposent aux touristes différentes excursions. À bord des bateaux de croisière ou en suivant les guides touristiques, ils pourront découvrir la culture de poivre et les marais salants. Au coucher de soleil, ils pourront y apprécier le long de la rivière une balade à pied ou une promenade en pagayant à bord d’un canoë-kayak.

 

Marais salants

Les zones salées ont été emménagées sur les anciennes rizières. On y trouve des véritables champs de sel. En suivant la route de Kep, vous serez donc charmés par les champs ornés de sel blanc comme des petites chaînes de montagnes enneigées.

 

Plantations de poivres

Nichée entre des montagnes verdoyantes à 20 km à l’est de la ville, les plantations de poivres figurent parmi les plus importantes attractions touristiques de la ville. Pour bien apprécier la production des meilleurs poivres au monde, il est conseillé de visiter ces plantations, juste avant la période de récolte entre le mois de mars et le mois d’avril. Pendant la saison de la moisson, vous pourrez vous amuser à cueillir le poivre et connaître les techniques locales pour la production de ces produits.

 

Kep

Kep est une petite ville de pêcheurs après Kampot. Suivant les bateaux de croisière de la rivière Teuk Chhou, elle est également un point de départ pour la croisière en bateau vers la ville de Kampot. Célèbre pour ses fruits de mer comme le crabe frais et les calmars grillés, elle est aussi connue à travers ses magnifiques plages.

 

Parc national de Bokor

Le parc national de Bokor est marqué par l’existence d’une ancienne base française qui se trouve au sommet de la colline du parc. De là-haut, vous pourrez y admirer l’imprenable vue de la ville, des belles cascades, des vieilles collines coloniales françaises et des plantations de poivre.

 

Climat

 

Kampot bénéficie d’un climat tropical chaud et humide. La pluie y est abondante pendant la saison des moussons.

Avec une température minimale de 16°C, elle enregistre une température moyenne à environ 27°C et le mois d’avril reste le mois le plus chaud de l’année. C’est l’une des régions les plus froides du pays.

 

Comment s’y rendre

 

Taxi

Depuis Phnom Penh, la ville de Kampot est accessible en taxi collectif, en mini-van ou en bus. En passant à Kep sur la RN3, les taxis font un trajet de 4 à 5h.

Kampot se trouve seulement à 25 km de Kep. Selon le type de transport (tuk tuk, moto, taxi ou bus) vous pourrez donc vous rendre dans cette ville aisément.

 

Bateau

Les bateaux quotidiens restent le moyen le plus agréable pour se rendre à Kampot. De Kep, les bateaux partent à 9h30 et reviennent vers 15h30. Pendant un trajet de 2h, ces embarcations avancent lentement sur la rivière, permettant ainsi aux passagers de profiter tranquillement de la beauté des paysages environnants.

 

Train

Récemment, elle est également reliée avec la ville de Phnom Penh et Sihanoukville par un réseau ferroviaire. Les trains y effectuent un trajet régulier tous les jours.

 

Comment circuler

 

Canoë

Pour visiter tranquillement la ville, il est plus pratique de louer des canoës. Les manguiers locaux vous louent ces barques pour la demi-journée.

 

Vélo ou moto

Vous pourrez également louer un vélo ou une moto, prendre un taxi ou un tuk tuk. Ce sont les moyens de transport les plus utilisés pour découvrir la ville.

 

Que faire ?

 

  • Partir en randonnée sur la rivière Teuk Chhou pour explorer les magnifiques paysages de la ville.
  • Visiter les plantations de poivre et participer pour quelque moment à la production du meilleur poivre au monde.
  • Profiter de la belle plage de la ville de Kep.
  • Explorer le parc national de Bokor pour retracer le reste de l’histoire de la colonisation française.