Kbal Spean

Kbal Spean

 

Kbal Spean est ancien temple qui se trouve à 50 kilomètres au nord-est de la ville de Siem Reap, et à 18 kilomètres environ de Banteay Srei. Plus précisément, le temple est situé le long d’un tronçon de 1500 mètres de la rivière de Stung Kbal Spean, sur le plateau de Phnom Kulen. Célèbre pour être le temple des 1000 lingas d’Angkor, celui-ci est un endroit magnifique qu’il faut absolument découvrir.

 

Histoire

 

La sculpture des vestiges commença sous le règne du roi Suryavarman I et finit sous le règne du roi Udayadityavarman II. Le règne de ces deux rois fut entre les XIème et XIIème siècles.

Les sculptures sont particulièrement composées de 1000 lingas ou lingams, en hommage à un ministre du roi Suryavarman I. Ces dernières furent creusées par des ermites de la région. Sur le site, on retrouve des inscriptions qui furent réalisées à l’époque du roi Udayadityavarman II. On retrouve aussi des inscriptions mentionnant que le roi y a consacré une lingue dorée en 1059.

La légende raconte également que la rivière Siem Reap qui traverse Angkor est bénie par ces lingas sacrés sur lesquels elle coule. Le site archéologique fut donc découvert en 1969 par Jean Boulbet, un ethnologue français, un membre de l’EFEO. Mais à cause de la guerre civile, les fouilles furent interrompues dans les années 1975 jusqu’à 1998. Toutefois, à partir de 1998 jusqu’à nos jours, le site est ouvert au public.

 

Découverte du Kbal Spean

 

La rivière aux milles lingas

Étant un site archéologique d’Angkor, Kbal Spean est donc populaire pour son spectaculaire lit de rivière sculpté de 200 mètres. Les lingas sculptés sur tout le plateau représentent le yonin, des images de divinités hindoues. On peut également voir une sculpture du Seigneur Vishnu en méditation, dans sa position couchée sur un serpent. Cette sculpture est surtout marquée par la fleur de lotus qui sort du nombril de Vishnu tout en portant le dieu créateur du Brahma. D’après le journaliste Teppo Tukki, les lingams mesurent près de 25 centimètres de côté et ont une profondeur de 10 centimètres.

Le nom, aussi traduit par « la tête du pont », fait référence au pont de la roche naturelle qui enjambe le cours d’eau. On dit que les lingams sont aussi des représentations phalliques sacrées appartenant au brahmanisme. Ils symbolisent la fertilité et centains d'entre eux sont sculptés dans la roche. Au-dessus de la petite cascade, on y trouve également des sculptures de dieux et d'animaux.

 

Hydrographie

La rivière Stung Kbal Spean est un affluent de la rivière Siem Reap, qui prend sa source au nord de Banteay Srey, dans les montagnes de Kulen. La rivière de Siem Reap quand à elle provient d’Angkor et elle est dite bénie par les lingas sacrés de la rivière Stung Kbal Spean.

 

Géographie

 

Kbal Spean se décrit comme un lit de rivière richement sculpté se situant au cœur de la jungle d’Angkor. Celui-ci coupe les formations en grès et de nombreuses sculptures architecturales ont été sculptées dans le grès. Le site se situe donc dans un tronçon de la rivière Stung Kbal Spean à partir de 1500 mètres en amont, au nord, depuis la tête du pont, et en aval vers les chutes. La rivière bifurque dans la rivière Siem Reap et Puok et débouche dans le lac Tonlé Sap tout en traversant les plaines et tout le complexe du temple d’Angkor.

 

Que faire ?

 

En traversant le cœur de la forêt tropicale durant deux heures environ, sur un kilomètre et demi de marche, vous serez comblé en arrivant à destination. En arrivant là-bas, vous pouvez marcher le long de la rivière et admirer les lingas sacrés. A ce qu’on dit, pour bénéficier de la bénédiction et avoir de la chance, il vous faut éclabousser de l’eau sur vos mains et votre visage. Comme la rivière est située près du parc national de Phnom Kulen, le site d’Angkor renferme un merveilleux paysage et plusieurs animaux sauvages. En outre, durant votre promenade sur les sentiers menant jusqu’à Kbal Spean vous conduiront à travers les magnifiques paysages cambodgiens. Vous verrez de beaux villages ruraux, de vastes rizières et une partie du mode de vie et de la culture cambodgienne.

 

Comment s’y rendre ?

 

Pour aller à Angkor, il vous faut prendre un tuk-tuk depuis le centre-ville. Le trajet durera entre une ou deux heures. Le sentier suit ensuite une route de terre, située en pleine jungle, à 30 minutes à pieds en traversant la forêt tropicale.

 

Meilleurs moments pour visiter Kbal Spean

 

• Il est préférable de visiter le site archéologique de Kbal Spean entre le mois de juillet et décembre. Par contre, à d'autres moments de l'année, la rivière sèche rapidement.

• L'accès au site n'est autorisé qu'après 15h30.

Bonjour

Je suis Cyrille de "Seripheap". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 81