Une soirée au milieu de l'ambiance d'Orussey

Une soirée au milieu de l'ambiance d'Orussey

13 nov. 2019

Situé à quelques encablures du Marché Central, dans le centre ville de Phnom Penh, le Marché Orussey est le plus grand de la capitale et l'un des plus vieux. Chaque jour des milliers de consommateurs viennent y faire leurs courses. Nourriture, produits ménagers, jouets pour enfants, vêtements, et tant d'autres articles sont disponibles à l'achat dans ces étaux organisés sur trois étages. L'intérieur du marché commence à se vider chaque jour vers 17h30, mais c'est dehors que l'ambiance folklorique est alors transférée. À la lisière de l'immense parking, en bord de route, se mettent en place de multiples bars et restaurants "streetfood". Et ceci jusqu'après minuit.

La nuit tombe sur le quartier Orussey. Les derniers étaux se vident, les rideaux se ferment, les trois étages désemplissent jusqu'à demain matin, 5h. Les derniers véhicules garés sur les parkings du toit et de l'esplanade quittent le lieu, et laissent place, en bas, à de nouveaux acteurs du quartier. La place est libre, les premiers restaurateurs installent leurs chaises en plastiques bleues et rouges, mettent les tables, allument le gaz des plaques chauffantes et préparent leurs ingrédients pour la soirée. Les gens affluent sur ce long trottoir longeant de bout en bout cet imposante place, parking le jour, terrasse le soir. De l'autre côté, la rue 282, toujours truffée de phares aggressifs et de klaxons gueulards au moment des heures de pointe. La formule est vraie lorsque on la traverse, cette route. Une fois le fameux accotement franchi, l'ambiance générale devient plus festive, bon enfant.

Le riz sauté, roi de la nuit

L'œil avisé des voyageurs est en général directement tourné vers un des nombreux "street food" installés sur la place. Ici les jeunes cuisiniers, face au trottoir, secouent énergiquement leur wok au rythme de la musique émanant de l'enceinte du restaurant. Le riz sauté en est la spécialité, celui-ci s'envole régulièrement avant de retomber en plein milieu du wok. Saupoudré des épices et des condiments nécessaires à la recette, il est ensuite donné, juste derrière, à la patronne, plantée sur une estrade, qui y ajoute la viande au choix. La motivation du staff est impressionnante, et les plats sortent en quelques secondes. Vous n'attendrez que deux minutes tout au plus avant d'être servi. Un "strast food".

La majorité des enseignes servent ce riz sauté accompagné très souvent de bœuf, mais vous pourrez trouver d'autres plats typiques pour vous délecter lors de cette soirée. Des viandes grillées au barbecue : bœuf, poulet, porc, et même du poisson, des salades de papaye accompagnées de crabe, une spécialité de la région sud-est asiatique, des nouilles sautées, et même des "fruit shake" pour le dessert.

Un bar enguirlandé

Le repas, très peu cher au demeurant, variant d'un dollar à 5 selon le choix du plat, peut paraître parfois trop rapide pour des voyageurs en séjour au Cambodge et voulant prendre le temps, profiter. Et bien cette place les a compris. Un établissement, flagrant au possible, peuple l'amas de restaurants face au marché Orussey. Un bar, que vous remarquerez très facilement, tant son éclatante luminosité attire l'œil. Et à y voir de plus près, l'oreille le repère également. La musique est évidemment de la partie dans ce lieu, orné, en guise de murs, de guirlandes lumineuses, roses de surcroit. Les amateurs de bières et de cocktails peuvent ici passer un bon moment de la soirée, sous un brin musical, pour une fois pas trop saillant. De quoi bien terminé cette soirée pittoresque, et à moindre coût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Cyrille de "Seripheap". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 81