Apprendre le Khmer - Mes premiers mots

Apprendre le Khmer - Mes premiers mots

Les Cambodgiens de Phnom Penh et Siem Reap parlent relativement bien l’anglais et parfois même le français. Cela se remarque particulièrement chez les personnes travaillant au contact de voyageurs : guides, vendeurs, personnels d’hôtels, ou encore chauffeurs de tuk-tuk.

Cependant, il vous arrivera plus d’une fois de vous retrouver à devoir jouer à Taboo avec les locaux pour vous faire comprendre.

Vous remarquerez combien les populations locales apprécieront de vous voir baragouiner quelques mots en khmer. Les Cambodgiens sont généralement très indulgents sur l’approximation de notre prononciation et font même parfois semblant de comprendre afin de ne pas nous vexer ! Si vous souhaitez vous rapprocher de la population locale, cette dernière se fera généralement un plaisir de vous enseigner quelques rudiments de khmer.

Le khmer est une langue accessible car elle ne comporte pas de tonalités et que sa grammaire est beaucoup moins complexe que notre chère grammaire française.

Le vocabulaire khmer de base

Voici quelques mots utiles qu’il convient d’apprendre dans les premiers jours de votre voyage au Cambodge. (Attention, la prononciation peut varier d’une ville à l’autre)

Salut : Sou(r) sdey
Bonjour : Tchum riep su(r) > salut formel (moines, supérieurs etc), se prononce avec les mains jointes au niveau du menton
Merci : Au(g)koun
Merci beaucoup : Au(g)koun tchran
S’il vous plait : Som
L’addition s’il vous plait : Som Ket Loi
Oui :   Ba(t) si vous êtes un homme et Cha si vous êtes un femme
Non : Até

À noter que que dans la langue khmère on ne dit pas « non merci », on dit simplement « non ». Les étrangers qui ont beaucoup de mal, disent « Até Au(g)koun » pour rester poli, ce qui amuse à tous les coups les Cambodgiens !  

Pour demander où se trouve un lieu, vous pouvez dire le nom du lieu suivi de « Ne Na » avec une intonation montante comme pour les questions en français.

Exemple : Wat Lanka Ne Na ?  

Vocabulaire utile en voyage

Un peu de vocabulaire pour vous orienter en tuk-tuk ou motodop

Stop : Chop 
Ici : Tini
Tout droit : Trang
Gauche : Tchweng
Droite : Sdam
Tourner : Bot

Vous pouvez utiliser certaines locutions pour interpeller votre interlocuteur selon son âge. C'est très commun au Cambodge. Vous pouvez le placer à la fin de chaque phrase si vous le souhaitez. Voici quelques conseils :

Quelqu'un plus jeune que vous : Aun (peu importe le sexe de la personne en face.)
Quelqu'un de votre âge ou un peu plus âgé : Bong (peu importe le sexe de la personne en face.)
Quelqu'un plus âgé que vous, mais plus jeune que vos parents : Pou (si vous vous adressez à un homme), Minh (si vous vous adressez à une femme.)
Quelqu'un très clairement plus âgé, plus vieux que vos parents par exemple : Ohm (peu importe le sexe de la personne en face.)
Quelqu'un de très âgé : Ta (si vous vous adressez à un homme), Yeille (si vous vous adressez à une femme.)

On peut associer ses mots pour faire des phrases simples. Pour par exemple indiquer le chemin à un tuk-tuk ou un motodop qui à dit qu’il savait où se situe votre hôtel, mais qui en vérité semble perdu (situation amusante et qui arrive assez souvent). 
Par exemple :
Tourner à droite monsieur : Pou bot sdam
Arrêtez-vous ici monsieur : Chop tiny bong

NB : les lettres entre parenthèses se prononcent à peine, ces sons sont simplement suggérés à l'oral.
NB : les « R » sont roulés sauf ceux entre parenthèses.

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Cyrille de "Seripheap". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 81