À la recherche des crocodiles perdus

À la recherche des crocodiles perdus

28 févr. 2019

Le crocodile du Siam a vu son nombre d'individus dégringoler depuis des décennies. Il fait partie aujourd'hui des reptiles les plus rares du monde. Certaines ONG ont permis, au Cambodge, de stabiliser l'état de cette espèce ces dernières années en créant des sanctuaires adaptés. Les touristes s'aventurent parfois dans ces zones pour admirer ces bêtes si rares.

Autrefois présent en Thaïlande, au Laos, au Vietnam, au Myanmar, en Malaisie, au Brunei, en Indonésie notamment, le crocodile du Siam ne pointe aujourd'hui le bout de son nez qu'au Cambodge. D'après WWF, il ne reste actuellement dans le monde qu'entre 100 et 300 individus de cette espèce à l'état sauvage qui font d'elle une des plus rares chez les reptiles. L'UICN l'a d'ailleurs classée en danger critique d'extinction. Tous ces crocodiles résident au Cambodge. Des zones sanctuarisées ont été aménagées dans les montagnes des Cardamomes et au nord de Kratié. Les associations sur place mettent en place des programmes d'élevage et de protection pour empêcher l'extinction définitive de cette espèce. La population a quasiment été réduite à néant à cause du braconnage et de la chasse. La peau de ce reptile est revendue à un prix très élevé, tout comme sa chair. Son habitat a également été altéré ces dernières décennies, à cause notamment des besoin agricoles locaux.

Siamese Crocodile Lake

Le centre Osoam Cardamom Community est un de ces habitats protégés qui se situe dans les montagnes des Cardamomes, entre Koh Kong et la ville de Pursat. Là-bas s'y trouve le Siamese Crocodile Lake qui accueille entre 40 et 60 crocodiles du Siam. Les touristes peuvent pénétrer dans ce lac pour admirer cette espèce si rare. Chhun est un guide qui accueille et accompagne les visiteurs qui veulent en savoir plus sur l'animal. Pour lui la période la plus adaptée se situe entre décembre et mai, la saison sèche. Le mieux c'est d'y aller la nuit. « Les crocodiles du Siam ne sont actif qu'à partir du coucher du soleil. La nuit. C'est le meilleur moment pour les voir. » Ceux-ci ne sont en apparence pas dangereux, il n'attaquent pas. Ce lac est une véritable attraction touristique. Les voyageurs viennent camper des jours pour essayer de voir les reptiles. « La plupart des étrangers et des Cambodgiens ne ratent jamais l'occasion de voir une fois un crocodile du Siam, pour sa rareté », explique au PhnomPenhPost Noun Lim, fondateur du centre Osoam Cardamom Community.

  À la recherche des crocodiles perdus  

Thibault Bourru

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 81

Bonjour

laissez votre message ici
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 81