Le mariage Khmer : entre amour, respect et traditions

Le mariage Khmer : entre amour, respect et traditions

16 août 2018

Assister à un mariage, à un anniversaire ou même à une simple fête de famille représente très souvent un moment fort et inoubliable d’un voyage. Au Cambodge, il n’est pas rare de passer devant une cérémonie de mariage khmer, qui ne passe d’ailleurs pas inaperçu avec ses grandes tentes blanches et roses ornées de fleurs.

Souvent disposées en pleine rue, les tentes accueillent des centaines d’invités et deviennent responsables des embouteillages.

Autrefois, en représentation des trois joyaux du bouddhisme, les mariages traditionnels khmers s’étalaient sur trois jours. Aujourd’hui, la tradition se perd peu à peu et les festivités ne se font que sur une journée mais conservent tout de même de nombreuses coutumes.

Le mariage Khmer : les premiers pas

Le mariage Khmer : entre amour, respect et traditions

Le mariage Khmer se prépare longtemps en avance et se déroule selon une liste de traditions.

Les présentations entre les deux familles se fait selon un rituel bien précis : pour informer la famille de la jeune femme que celle du garçon souhaite marier leur fils avec leur fille, une dame âgée et respectable est désignée pour servir intermédiaire. Son rôle consiste à rendre visite à la mère de la jeune femme afin d’introduire l’idée que les parents du garçon souhaitent marier leur fils avec sa fille.

Le rituel compte trois visites. A la troisième rencontre, si la mère de la jeune femme accepte l’union des deux jeunes, la vieille dame se présente alors avec tous les ingrédients pour former la chique de bétel (feuille de bétel, noix d’arec et autres accessoires), un chewing-gum naturel qui, par tradition, annonce les liens matrimoniaux.

La demande en mariage

Le rituel ne s’arrête pas là puisqu’une fois que la famille de la jeune femme a donné l’autorisation aux jeunes de se fréquenter, la famille du garçon désigne, non plus une mais trois dames âgées et respectables. A nouveau, des visites vont être organisées entre ces dames et la famille de la jeune fille afin d’en apprendre un peu plus sur la future épouse et sa famille .

Un compte rendu est alors donné lors d’un conseil de famille de la jeune femme. Si l’accord est global, le père de la femme va alors exiger une demande en bon et due forme et demander l’intervention de trois hommes respectables, mariés et ayant une bonne situation, choisis par la famille du garçon.

La rencontre entre ces trois hommes et les parents de la fille officialise la demande en mariage. Les parents profiteront de ce rendez-vous pour en connaître davantage sur le jeune homme.

La rencontre des futurs mariés

Après plusieurs semaines de patience, les futurs mariés se rencontrent enfin lors de la présentation Dowry. La famille du garçon se rend chez les parents de la jeune fille et leur offre des cadeaux : bijoux, nourritures, fleur, tissus…. En guise de fiançailles, les parents chiquent le bétel ensemble. La famille de la fiancée offre un repas et les futurs époux s’échangent une bague ou un bijou.

Le jour du mariage

Le mariage Khmer : entre amour, respect et traditions

Le mariage se déroule toujours chez la mariée. Néanmoins, c’est à la famille de l’homme de prendre en charge l’ensemble des festivités.

Une grande tente est installée devant la maison de la jeune femme afin d’accueillir les invités. Les premières notes de musique traditionnelle se font entendre dès 6h du matin.

Un couple marié de chaque famille est désigné pour se rencontrer lors de l’arrivée à la récepion. Ils serviront de modèle. S’ensuit ensuite un ordre d’arrivée dans une pièce aménagée pour la cérémonie d’accueil. C’est au fiancé et ses garçons d’honneur de s’installer en premier sur un tapis placé au centre puis ils sont rejoints par la future mariée et ses demoiselles d’honneur. C’est au tour des parents d’entrer dans la pièce alors que le jeune couple s’incline et pose leurs mains sur un coussin en guide de salut et de respect.

C’est au cours de cette cérémonie d’accueil que les cadeaux sont déposés devant les mariés : vêtements, objets décoratifs, mais aussi pièces d’or et diamants.

Afin de les purifier des impuretés accumulées avant l’union, deux musiciens, homme et femme, représentant un couple d’anges, coupent une mèche de cheveux aux deux fiancés. Ce rituel marque la présence divine lors de la cérémonie !

Dans la pièce voisine, se trouve un buffet très bien garni, des bougies et de l’encens. Tout est mis en place afin de rendre hommage aux ancêtres et éloigner les mauvais esprits.

Les futurs époux seront d’ailleurs rejoints par sept couples mariés qui par leurs présences, empêcheront les mauvais esprits de s’approcher du nouveau couple. Lorsque tout le monde est installé, un représentant bouddhiste récite des prières.

Le mariage au-delà d’une institution civile

Au Cambodge, bien que le mariage soit une institution civile, les habitants accordent beaucoup plus d’importance à la cérémonie religieuse. D’ailleurs des bonzes sont invités et récitent généralement des prières en aspergeant le couple d’eau bénite parfumée. C’est un signe de bonheur et de longévité pour le couple !

Une fois que les invités ont fini de prodiguer des conseils et de bénir le couple, le représentant bouddhiste lie les mains des jeunes gens avec un fil de coton rouge, c’est le rituel d’appariement ! Cela signifie que le couple est marié et lié à tout jamais, pour le meilleur et pour le pire.

Les convives vont ensuite jeter des fleurs d’aréquiers sur les mariés, avant de rejoindre l’annexe construite devant la maison où les attend un grand repas.

Les jeunes mariés, ainsi que leurs demoiselles et garçons d’honneur, accueillent et servent les invités. Comme toujours, la bière cambodgienne est servie tandis que la danse est interprétée selon les chansons joyeuses !

Les invités donnent, à la fin des festivités, une petite somme d’argent d’environ 20-30$ aux époux pour les aider dans leur nouvelle vie. Il est possible qu’une personne soit en charge d’écrire les noms des invités et la valeur de leur cadeau afin que par la suite, les hôtes puissent redonner des cadeaux appropriés lorsqu’ils seront invités à leur tour à un mariage...

Les festivités battent leur plein toute la journée dans une bonne ambiance. Les sourires, les rires, les danses traditionnelles et autres chants animent la journée pour offrir un moment inoubliable !

Assister à un mariage Khmer

Lors de votre voyage au Cambodge, au fil des rencontres, il se peut que vous soyez invité à un mariage traditionnel Khmer. Assister à un mariage Khmer sera pour vous une expérience culturelle unique et l’occasion de vous immerger en plein cœur des traditions cambodgiennes. Votre guide pourra vous accompagner et vous conseiller sur les gestes et comportements à avoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Cyrille de "Seripheap". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
(+33) 09 70 19 62 81