Chute des températures à cause du typhon Usagi

De rémanentes et fortes pluies s’abattent sur le Cambodge et la capitale Phnom Penh depuis dimanche soir. Le typhon Usagi qui frappent actuellement le Vietnam laisse entrevoir ses ébauches dans les parties centre et sud du royaume. Les températures ont largement chuté, de quoi se rafraichir en ce début de période sèche.

La sensation est inhabituelle, surprenante. Il est facile ces derniers jours d’oublier sa laine, nécessaire pour passer la journée sereinement dehors au Cambodge, et à Phnom Penh. Le vent est frais et la température ambiante passe de 23°C, sans en prendre compte, à 18, à une période où la barre des 30°C est atteinte sans sourciller. Le typhon Usagi, qui traversait hier la région d’Hô Chi Minh, se dirige à présent vers le nord et finira sa course folle en mer de Chine. Entre temps, les régions khmères de Phnom Penh, Kratié, Stung Treng, et du Ratanakiri connaissent des changements climatiques collatéraux. Rien de dangereux si l’on fait attention. De la pluie, du vent frais, et une chute du mercure s’invitent dans ces provinces et obligent leurs habitants à se couvrir plus qu’à l’habitude. Les températures du royaume devraient toutes revenir à la normale d’ici la fin du week-end, soleil en prime.

Le terme typhon

Usagi vient s’ajouter à une liste de 35 précédents typhons cette année. Le dernier, Man-Yi, se dirigeait hier dans le sud-ouest de la mer des Philippines. Tous les typhons sont répertoriés comme tels dans la zone nord-ouest du Pacifique. Ce sont des tempêtes. On parle d’ouragan dans l’Atlantique nord et dans le nord-est du Pacifique, et de cyclone dans l’océan Indien et dans le sud du Pacifique. Les trois termes désignent foncièrement le même type de phénomène climatique.

En jaune les zones d’influence du typhon Usagi, dimanche dernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *