Les dauphins de l'Irrawaddy

Observation des dauphins dans le Mékong

 

Le dauphin de l’Irrawaddy est considéré comme l’animal le plus célèbre du fleuve Mékong mais aussi un animal sacré au Cambodge. Ces dauphins d’eau douce portent le nom de la rivière Irrawaddy en Birmanie mais on les observe le plus souvent dans les eaux du Mékong, entre le Laos et le Cambodge. Lors de votre voyage au Cambodge, prenez le temps d’admirer les dauphins du Mékong et de visiter les villes et villages riverains le long du fleuve.

 

Quand les dauphins du Mékong ont été découverts

 

Le dauphin du Mékong est connu sous son nom scientifique : Orcaella brevirostris, mais plus communément nommé dauphin de l’Irrawaddy. Celui-ci fut découvert en 1866 et il a fallu de nombreuses années pour qu’il soit classé en tant qu’espèce protégée et pour qu’il obtienne son nom scientifique en tant qu’espèce à part entière. On observe seulement cette espèce dans la partie sud-est de l’Asie. Le dauphin du Mékong forme aussi plusieurs autres sous-populations qui sont géographiquement localisées plus loin.

 

Informations sur les dauphins de l'Irrawaddy

 

Nom scientifique:

Orcaella brevirostris ; sous-espèce: Orcaella heinsohni ou dauphin à aileron retroussé d’Australie.

 

Population:

À ce jour, les scientifiques n’ont pas pu recenser le nombre exact de dauphins de l’Irrawaddy. On estime que leur population atteint environ les 6 000 individus.

 

Description :

Les dauphins de l’Irrawaddy sont des cétacés de couleur bleu-gris qui peuvent atteindre une taille allant jusqu’à 2,5 mètres et un poids d’environ 200 kg. Ils vivent généralement par groupe de 6. On les retrouve souvent dans le détroit de 190 kilomètres entre les îles de Don Khon du Laos et l'île de Kratié au Cambodge. Ces dauphins d’eau douce parcourent le plus souvent les eaux du Mékong, c’est pour cela qu’on les appelle aussi les dauphins du Mékong. En effet, ils ne sont pas capables de survivre dans les eaux saumâtres qui sont plus salées.

 

Habitat

 

Outre le Cambodge, on peut aussi observer les dauphins de l’Irrawaddy dans d’autres parties de l’Asie du sud-est comme dans le golfe du Bengale, l’Inde, la rivière Mahakam en Indonésie, en Thaïlande, en Birmanie, et même aux Philippines. On compte par exemple de 70 à 100 individus dans le tronçon entre le Laos et le Cambodge. Tandis que 33 à 50 individus occupent celui du fleuve Mahakam en Indonésie. Et enfin, au Myanmar, dans un tronçon de 370 km du fleuve Irrawaddy, on en dénombre entre 50 et 70.

 

Les dauphins du Mékong menacés d’extinction

 

Selon les informations recueillies auprès du WWF, il ne resterait plus que 64 à 76 dauphins de l’Irrawaddy dans le Mékong. Cette menace d’extinction s’explique par la propagation élevée de pesticides, de mercure et d’autres éléments polluants dans le fleuve du Mékong. Récemment, 50 jeunes delphinidés ont été victimes de cette menace. Ces produits dits polluants détruisent en effet le système immunitaire de ces mammifères qui se retrouvent sans défense face aux infections. Ces dauphins sont aussi menacés par les filets de pêche et l’exploitation intensive faite par l’homme. Depuis 2004, les dauphins de l’Irrawaddy figurent sur la liste des espèces menacées.

 

Autres activités à faire sur les rives du Mékong

 

Découverte de la ville de Kratié

Découvrir la ville de Kratié et ses environs est une destination incontournable avant de voir les dauphins du Mékong. L’idéal serait donc de faire la visite à bord d’un tuk-tuk ou d’un moto-taxi. Vous aurez l’occasion de découvrir les quartiers historiques de Kratié, ses beaux monuments et ses musées. En général, la ville est assez calme et idéale pour se détendre et se ressourcer. Avec la chaleur, vous retrouverez quelques personnes abritées sous un arbre ou dans un coin à l’ombre. Pour voir plus d’animation, direction les marchés de la ville. Les vendeurs de fruits et légumes, de tissus, d’épices et de fleurs vous feront rêver et vous feront voyager dans un autre monde aux multiples senteurs et pleines de couleurs.

Kratié est particulièrement célèbre puisqu’elle est desservie par de nombreuses routes qui créent des îlots et des espaces aquatiques servant de milieu naturel aux dauphins du Mékong. Véritable havre de paix, la ville de Kratié est entourée par des campagnes magnifiques où l’on retrouve des champs de légumes, de fruits et de céréales.

 

Visite des monuments historiques de Kratié

 

Le Phnom Sombok : Un temple qui se trouve sur une colline au nord de Kratié et remarquable par ses longues marches qui mènent à un pavillon. Ce dernier est orné de peintures relatant des scènes de torture qui représentent les sentences affligées à ceux qui n’ont pas menés une vie dans la sainteté.

 

Le musée de Kratie : à l’extrémité nord du centre ville.

 

Le Wat Roka Kandal : Une pagode qui se trouve sur les rives du Mékong. La visite sera plus agréable en faisant une promenade à vélo ou en randonnée en direction de la pagode puis sur les rives du Mékong.

 

Comment s’y rendre ?

 

Pour voir les dauphins du Mékong, il faut d’abord rejoindre la ville de Kratié. Une fois arrivé à Kratié, il faudra louer un bateau ou prendre un taxi et parcourir les 30 km pour rejoindre les villages au bord du Mékong. Pour voir les dauphins de l’Irrawaddy, il faudra louer un bateau auprès des bateliers qui savent où se trouvent les dauphins.

 

Horaires et tarifs

 

• Le meilleur moment pour apercevoir les dauphins est dans la matinée entre 07h00 à 10h00. Sinon, on peut aussi les voir tard dans l'après-midi à partir de 15h00 jusqu’à 17h00. Il est à noter qu’on ne peut voir les dauphins qu’en saison sèche entre les mois de décembre et mai.

• En échange d’une petite rémunération, vous pourrez embarquer avec les bateliers locaux pour aller observer les dauphins. Pour obtenir un tarif avantageux, il vaut mieux être au moins trois personnes à bord du bateau.