Santé et vaccins au Cambodge

Vaccins au Cambodge

 

Aucun vaccination n’est officiellement obligatoire ni indispensable au Cambodge, cependant l’Institut Pasteur conseille les vaccins suivantes :

  1. Encéphalite japonaise : pour tout séjour rural, notamment proche des rizières
  2. Fièvre jaune : pour les personnes n’ayant jamais fait ce vaccin et qui ont effectué un séjour préalable en Afrique ou en Amérique du Sud
  3. Hépatite A : recommandé dans le cas d’un séjour avec une hygiène restreinte
  4. Hépatite B : rapports non protégés
  5. Paludisme : traitement préventif contre les piqûres de moustiques porteurs de maladies
  6. Rage : recommandé pour les voyageurs aventureux et isolés
  7. Typhoïde : transmissible via l’eau, les aliments ou le lavage de mains
  8. Encéphalite japonaise : justifié pour les voyages prolongés en zone rurale ou pour les expatriés

 

Trousse de pharmacie

La plupart des médicaments disponibles sur le territoire cambodgien proviennent de Chine. On ne sait pas toujours ce qu’ils contiennent ni leur posologie. Il est cependant possible d’obtenir des médicaments français dans les pharmacies urbaines, comme le Doliprane par exemple. Il est tout de même préférable d’avoir une trousse de pharmacie à portée de main en cas d’urgence, ou surtout si vous voyagez dans les zones rurales. Voici donc une liste de médicaments que nous vous recommandons d’emporter avec vous pour votre voyage au Cambodge :

  1. Paracétamol, Aspirine et/ou Ibuprofène : pour douleurs et fièvres (selon vos habitudes)
  2. Pastilles pour la gorge : avec la pollution et les changements de température dus à la climatisation, il est facile d’attraper froid
  3. Anti-diarrhéiques et déconstipants : nos estomacs/intestins ne sont pas habitués à la nourriture asiatique qui peuvent nous causer des petits soucis au niveau du ventre
  4. Collyre (gouttes pour les yeux) : il y a beaucoup de poussière à Phnom Penh par exemple, si vous êtes sensibles des yeux c’est indispensable !
  5. Anti-moustiques et crème antihistaminique type Anthisan ou Systra : en cas d’allergie aux piqûres d’insectes.
  6. Cachets antihistaminiques : en cas de rhume, allergies, piqûres d’insectes, mal des transports
  7. Petite trousse de pansements (compresses et pansements stériles avec petite paire de ciseaux, pince à épiler, bétadine, etc.) : ceci n’est pas indispensable sauf en cas de trekking ou aventures en zones rurales
  8. Thermomètre : si vous ne vous sentez pas bien il est important de surveiller votre température préventivement
  9. Crème solaire indice 50 et Biafine si vous êtes prônes aux coups de soleil : même si vous n’avez pas l’habitude de brûler au soleil, l’indice UV au Cambodge est très élevé donc cela peut arriver à tous et à toutes
  10. Crème antiseptique, antibactérienne, antimycosique : à cause de l’humidité

 

Hospitalisation et Assurance-voyage

Il faut savoir que les hôpitaux et cliniques au Cambodge ne procurent pas la même qualité de soin. En cas de condition ou accident grave, il faudra voyager à Bangkok pour recevoir des soins plus adaptés. C’est pourquoi il est important d’avoir un minimum d’éléments de soins sur soi et que nous vous conseillons de souscrire à une assurance voyage en cas de besoin d’hospitalisation ou de rapatriement. De nombreuses cartes bancaires (Visa ou autres) incluent une assurance-voyage si vous les utilisez pour payer votre billet d’avion. Informez-vous au préalable sur ce qui est inclus ou pas pour éviter les mauvaises surprises ou inversement pour éviter de souscrire à une assurance supplémentaire qui proposerait une couverture identique.

Si jamais vous vous retrouvez dans ce genre de situation, n’oubliez pas de garder votre calme (même si c’est plus facile à dire qu’à faire) et de contacter votre ambassade ou consulat, puis votre compagnie d’assurance.