Tonlé Sap

Tonlé Sap

 

Faire un tour sur le lac Tonlé Sap est une activité incontournable durant un passage à Siem Reap voire pendant un voyage au Cambodge. Ce lac se trouve à quelques dizaines de kilomètres au sud de la ville. Découvrez de plus près la vie quotidienne des villageois et le merveilleux écosystème dans ce petit paradis de pêcheurs qu’est le Tonlé Sap.

 

Découverte du lac Tonlé Sap

 

Le Tonlé Sap se traduit littéralement par « la grande rivière d’eau douce » ou « le grand lac » et ce système hydrologique est vital au Cambodge. C’est en effet un site d’une grande importance écologique, économique, sociale et culturelle. Le Tonlé Sap a été désigné Réserve de Biosphère par l’UNESCO en 1997. Parfois, on confond le lac et le fleuve puisqu’ils portent le même nom : Tonlé Sap. En effet, il est impossible de délimiter la rivière et le lac.

 

Géographie

 

On dit que le lac occupe un bassin formé par la collision entre le sous-continent indien et de l’Asie. Le lac Tonlé Sap se définit donc comme une étendue d’eau douce. D'un point de vue géologique, le lac Tonlé Sap et le fleuve Tonlé Sap sont une représentation actuelle du gel du bassin inférieur du Mékong. Le fleuve nommé aussi Tonlé Sap mesure 120 km de long et inonde le lac et le relie ensuite à celui du Mékong. La confluence entre les deux rivières forme un système hydrologique complexe dans une plaine inondable qui s’étend sur 12 876 km2.

 

Hydrographie

Le lac Tonlé Sap est la plus grande étendue d’eau douce en Asie du Sud-Est. Sa dimension change en fonction de la saison. C’est durant la saison de pluie au mois de juin jusqu’en novembre que le lac est rempli par l'eau du Mékong. A cette période, il atteint une profondeur de 14 mètres et s’étend jusqu’à 10 000 km2. Tandis qu’en saison sèche, de novembre jusqu’au mois de mai, le lac s’étend sur 3 000 km2, avec une profondeur de deux mètres. Le lac servant ainsi de déversoir en période de hautes eaux et de réservoir en période de basses eaux. Le lac sert aussi de barrière naturelle, agissant comme une vanne de sûreté contre les inondations du Mékong.

 

Ecosystème

L’écosystème du Tonlé Sap est composé par de nombreuses espèces aquatiques et tout un éventail de biodiversité. Il abrite plus de 100 variétés d’oiseaux aquatiques tels les cigognes, les pélicans, etc. La forêt alluviale qui borde le lac constitue aussi un endroit idéal pour l’élevage de poissons. Le lac renferme près de 300 espèces de poissons d’eau douce, de serpents, de crocodiles, de tortues et de loutres. Les poissons sont classés par trois groupes : celui des poissons blancs ou Trey pra ke, des poissons noirs ou Gobies de sables et enfin les poissons de petite taille.

 

Valeur économique

Le lac Tonlé Sap constitue une ressource commerciale importante. Il fournit plus de la moitié du poisson consommé au Cambodge. En effet, le Tonlé Sap est considéré comme la zone de pêche la plus productive du monde en fournissant plus de 75% du volume annuel de pêche en eau douce et 60 % des vivres pour la population cambodgienne. Les villages flottants, les petites maisons sur pilotis, les immenses pièges à poissons attirent aussi de nombreux touristes venant des quatre coins du globe. Lorsque le niveau de l’eau descend, celle-ci laisse des dépôts de sédiment favorables pour l’agriculture de la région.

 

Population

Le lac s’étend en grand e partie dans le nord-ouest du Cambodge. Le Tonlé Sap est entouré par cinq provinces et plus de trois millions de personne habitent autour de celui-ci. 90% des habitants gagnent leur vie de la pêche et de l’agriculture. La population autour du Tonlé Sap se décrit aussi comme une population jeune. En effet, on peut voir plusieurs enfants partout, très accueillant, jouant et saluant tous ceux qui passent dans leurs villages. Au mois de novembre, les cambodgiens célèbrent la fête des eaux ou Bon Om Touk, un festival où l’on peut admirer de nombreux bateaux multicolores faisant la course sur le Tonlé Sap.

 

Visiter les villages flottants de Tonlé Sap

Il existe deux villages très proches et accessibles depuis Siem Reap à Tonlé Sap, celui de Prek Toal et Chong Khneas. Le Tonlé Sap vit au rythme de ses villageois qui se déplacent en bateau pour aller de maisons en maisons.

 

• Village de Chong Khneas

Chong Khneas est un village flottant qui se situe dans la partie sud de la ville de Siem Reap à environ 15 km. Il vous faut 30 minutes en véhicule pour atteindre le quai où vous pouvez prendre des bateaux en direction du village, le trajet dure environ deux heures. On distingue trois types de ménages vivants au village de Chong Khneas : les khmers, les musulmans et les vietnamiens. Comme tout autre village, le village flottant de Chong Khneas dispose aussi de cliniques, d’écoles, de terrain de basketball, des boutiques souvenirs, des snacks, etc. L’infrastructure le plus marquant de Chong Khneas est celui du Centre pour l’environnement Gecko. Une organisation gouvernementale, chargée de sensibiliser la population, qui propose des expositions et des documents présentant l’écologie et la biodiversité de la zone lacustre.

 

• Village de Prek Toal

Le village de Prek Toal, lui, se trouve à l’extrême nord-ouest de Tonlé Sap. Il compte parmi l’une des trois zones majeures de la réserve de biosphère du Tonlé Sap. La réserve couvre, à elle seule, près de 42000 ha. Elle renferme un important sanctuaire ornithologique, qui constitue aussi une attraction majeure pour le village. Les touristes peuvent y admirer différentes sortes d’oiseaux tels l’ibis, le pélican, le cormoran, etc. En outre, on y trouve également une espèce endémique : le Loris paresseux, le plus petit primate du monde. Il est conseillé de visiter la réserve tôt dans la matinée ou en fin d’après-midi. Pour accéder au village, il faut obtenir un laissez-passer accrédité par la Wild life conservation society. Cette dernière contrôle le site et exige un droit d’entrée.

 

Naviguer sur le lac Tonlé Sap et découvrir ses beaux paysages

Si vous cherchez une alternative aux longs voyages en voiture, il vous est possible de longer le fleuve depuis Siem Reap pour atteindre Tonlé Sap. Il est à noter que les grandes routes qui servent à rejoindre les autres villes de la région sont en très mauvais états. Comme le lac constitue aussi un passage important pour le commerce, une grande partie des marchandises arrivent par celui-ci. Les quelques heures passées sur le lac vous offriront de belles images qui resteront gravées dans les mémoires. Les petites maisons sur pilotis, les nombreuses familles qui vivent dans la même maison et qui saluent chaque passant décorent les villages flottants de Tonlé Sap. On peut également voir de nombreux petits bateaux décorés par d’énormes yeux sur leur coque avant. La vie des habitants semble rythmée par l’eau et tout ce qui s’y passe.

 

Comment s’y rendre ?

 

Le lac Tonlé Sap se trouve à environ 15 km au sud de la ville de Siem Reap. Vous pouvez faire le voyage depuis Phnom Penh jusqu’à Siem Reap en vedettes rapides pour atteindre le quai des villages et le trajet dure de six à sept heures quand le niveau de l’eau monte.

Par contre, quand le niveau de l’eau est bas, il faut presque 9 heures pour faire le voyage. Il est aussi possible de prendre le bus depuis la capitale pour aller jusqu’à Siem Reap en empruntant la route Sisophon puis atteindre les villages flottants sur les rives, le trajet coûte environ 7 USD.

 

Meilleure période et tarifs

 

• La période idéale pour visiter le lac Tonlé Sap se situe entre le mois de juin et novembre, où les eaux du lac montent. A cette saison, le trajet en bateau sera plus agréable. C’est à ce moment que l’on peut aussi profiter du paysage et voir de près les activités quotidiennes des villageois.

• Il faudra prendre un bateau et payer la somme de 25 USD pour visiter les villages flottants et leur marché.