Siem Reap

Siem Reap

 

Siem Reap est une ville capitale de la province de Siem Reap. Située à environ 314 km au nord-ouest de la capitale Phnom Penh, cette ville se trouve à proximité du site archéologique d’Angkor. C’est donc une destination incontournable pour les touristes au Cambodge. Elle est considérée comme la porte d’entrée vers les célèbres temples d’Angkor, la plus importante attraction touristique de Siem Reap et du Cambodge.

 

Histoire

 

Le mot Siem Reap qui signifie « Siamois terrassés » évoque une bataille opposant les armées siamoises et khmères. L’armée siamoise était une armée venue du royaume Siam, aujourd’hui connu sous le nom de Thaïlande.

La province de Siem Reap fut, en 1907, dominée par l’armée siamoise. Un siècle plus tard, elle fut rétrocédée à l’administration cambodgienne. L’EFEO, l’Ecole Française d’Extrème-Orient, fut désignée comme responsable du dégagement, de la restauration et de l’entretien du site d’Angkor.

Les Khmers rouges ont dirigé la région depuis 1975.

 

Siem Reap aujourd’hui

 

La ville de Siem Reap est une ville en plein développement. Ses attractions touristiques sont en plein essor. Le secteur tourisme commence donc à s’accélérer depuis les années 2000. Garant de l’entrée de capitaux étrangers, la plupart des hôtels et des magasins de la ville sont construits autour du vieux marché. Le reste se concentre dans la zone de l’aéroport international de Siem Reap-Angkor et le long de la route nationale 6. Depuis 1994, les temples d’Angkor commencent également à s’épanouir sur le plan touristique.

L’architecture de la ville d’aujourd’hui est façonnée par un style moderne et colonial. Cela reflète l’histoire du passage des Français au Cambodge.Siem Reap abrite ainsi un quartier français qui se trouve autour du vieux marché. La structure y est de style colonial conçu avec de nombreux éléments de l’architecture traditionnelle khmère.

En 2008, la population de Siem Reap comptait environ 175 000 habitants. La majorité de ses habitants possèdent des origines vietnamiennes. Dans les années 70, au moment de la guerre contre les Américains, beaucoup de Vietnamiens ont en effet fui leur pays pour s’installer dans cette partie du Cambodge.

L’activité la plus appréciée par les touristes de la région est de manger comme un Khmer. La gastronomie khmère est considérée par les locaux comme un patrimoine culinaire à part entière. En général, les khmers ont l’habitude de manger assis par terre. En contraste avec cela, par son histoire coloniale, la ville voit également se développer une gastronomie étrangère. Lors de votre passage, vous pourrez y trouver gastronomie française et italienne.

Siem Reap est aussi connue pour sa liqueur appelée Sombai. Il s’agit d’une boisson locale qui s’inspire du Sraa Tram, un vin trempé que les Cambodgiens boivent traditionnellement. Les bouteilles de ces boissons sont peintes à la main, ce qui rend ces boissons des produits artisanaux très appréciés par les touristes au Cambodge. En ville se trouve même un salon de dégustation réservé à cette boisson au sein d’une maison en bois de style traditionnel khmer. Ce salon figure aujourd’hui parmi les attractions touristiques de la ville.

Pour retracer toute l’histoire de la civilisation khmère, le musée national d’Angkor reste une destination incontournable pendant la visite de la ville de Siem Reap. Il vous présente plusieurs galeries qui conservent les patrimoines culturels et historiques de la région. Ces objets témoignent également de la richesse de l’art local dans les temps anciens.

Le Tonlé Sap est le garant de la biodiversité de la ville de Siem Reap. Le mot Tonlé Sap signifie en khmer « une grande rivière d’eau douce ». C’est plus grand lac d’eau douce du sud-est asiatique. On y compte près de 300 espèces de poissons d’eau douce et plus de 100 variétés d’oiseaux aquatiques comme les cigognes et les pélicans.

Situés à quelques kilomètres de Siem Reap, les temples d’Angkor demeurent la plus importante attraction de la province de Siem Reap et du Cambodge. C’est aussi un des hauts-lieux de pèlerinage bouddhique en Asie du Sud-est. Il s’agit d’un vaste site archéologique qui est classé comme le musée de la civilisation angkorienne. Entre les ruines et les architectures anciennes, vous pourrez lors de votre visite découvrir la dernière grande capitale de l’Empire Angkorien.

 

Climat

 

Selon la classification de Köppen-Geiger, la ville de Siem Reap bénéficie d’un climat tropical avec un hiver sec et un été très humide dont un important taux de précipitation. Elle enregistre une moyenne de précipitations de 29.9 mm. Au mois de septembre, pendant la période des pluies, elle est sujette à plus de 500mm de précipitations.

Toute l’année, la température moyenne y est de 28,9°C. Avril est le mois le plus chaud de l’année ; la température peut atteindre 41°C. Pendant la période la plus froide de l’année, au mois de décembre, la température peut descendre à 26°C.

 

Comment s’y rendre

 

Avion

La ville dispose d’un aéroport international appelé aéroport international de Siem Reap-Angkor. Il se trouve à 30 minutes en tuk-tuk du centre-ville.

 

Bateau

Tous les jours à 7 h du matin, la ville de Siem Reap relie la ville de Phnom Penh par bateau en remontant le Tonlé Sap à partir d’un petit village situé à 13 km de Siem Reap. Le bateau relie les deux villes en 4 à 5h environ.

 

Bus

Siem Reap dispose d’une gare routière qui se situe à 8 km du centre-ville. De Phnom Penh, le trajet peut durer de 6 à 7 heures. Elle est également desservie par plusieurs lignes de bus locaux ou transfrontaliers comme les bus en provenance de Thaïlande, du Laos et du Vietnam.

 

Comment circuler

 

Vélo

Pour découvrir la beauté de la ville, il est plus pratique de circuler dans la ville en vélo. Très utilisé par les Cambodgiens, ce moyen de transport reste la meilleure façon d’adopter la couleur locale.

 

Tuk-Tuk

Siem Reap est desservie par le tuk-tuk. C’est le moyen de transport le plus courant dans la ville. Le tarif dépendra du trajet à parcourir et du nombre de passagers à bord.

 

Que faire ?

 

  • Explorer les fameux temples d’Angkor pour connaître l’ancienne civilisation angkorienne.
  • Se rendre sur le lac Tonlé Sap et se laisser guider par les petites embarcations pour découvrir les villages flottants.
  • Visiter le musée national d’Angkor.