La Plantation de poivre de Sothy

La Plantation de poivre de Sothy

 

La ferme au poivre de Sothy compte parmi les fermes biologiques qui produisent les meilleurs poivres de Kampot. Se situant à 20 kilomètres de la ville de Kep, la ferme vous propose une visite guidée et gratuite à travers ses nombreuses plantations. Une aventure bien épicée vous attend à la ferme de Sothy où vous pourrez déguster les spécialités culinaires au poivre de Kampot.

 

Histoire

 

La ferme au poivre de Sothy a débuté ses activités le 11 mars 2013. A compter de cette date, Sorn Sothy a pris la direction de la ferme jusqu’à nos jours. En 2011, un autre champ a été ajouté dans la ferme et le troisième a été crée en septembre 2013.

 

Visite de la ferme

 

La région de Kampot dispose d’une zone de production de poivre qui couvre ses six districts incluant celui de Kep. Avec sa situation géographique, Kampot bénéficie du meilleur climat pour offrir plus de qualité à cette épice. Avec le beau temps tout au long de l’année, les brises venant de la mer, la fertilité de la terre surtout en saison de pluies, la production de poivre s'améliore et s’accroît tous les ans.

Kampot vous surprendra avec la grande beauté de ses paysages agricoles constitués de palmiers se reflétant dans les rizières au coucher du soleil, ses arbres fruitiers et ses majestueux poivriers. La ferme de Sothy est un endroit incontournable qui propose des balades dans les champs de poivre et contribue à l’éducation de chaque visiteur pour apprécier la finesse de cette fameuse épice mais aussi pour préserver l’environnement.

 

Description

Sothy, d’origine khmère, est la propriétaire de la ferme éponyme. Elle vous concoctera ses meilleurs plats lors de votre visite. La ferme de Sothy s’étend sur une superficie de 3 hectares et dispose de quatre champs de poivre. Des dizaines d’arbres fruitiers - manguiers, durians, ramboutans, jacquiers - embellissent le paysage de cette magnifique ferme. Pendant votre visite, vous aurez peut-être la chance de gouter à ces fruits tropicaux.

Le nom Kampot Pepper est aussi le premier produit cambodgien qui a bénéficié du label avec une indication géographique officiellement protégée par l’Association mondiale du commerce. Au total, on peut compter près de 200 poivriers dans le champ principal ; les autres champs ne disposent pas encore du même nombre de poivriers. La ferme produit en moyenne 250 kg de poivre rouge, noir et blanc.

 

Comment pousse le poivre ?

Lors de votre visite, des guides vous donneront quelques leçons sur comment planter cette fameuse épice et tout ce qu’il y a à savoir sur son entretien. A la ferme de Sothy, vous apprendrez qu’un champ de poivre est constitué de plusieurs pieds alignés et soutenus chacun par un poteau de bois. Le poteau supportera la liane du poivrier qui rampera vers le haut. Juste à côté des champs, vous verrez des palmiers qui protègeront les poivriers du soleil tapant.

Il faudra cinq années pour qu’un poivrier produise. Après la saison des pluies à partir du mois d’août, les tiges apparaissent et entre les mois de septembre et octobre, le poivrier fleurira et des grains apparaîtront par la suite jusqu’en décembre. Les grains commenceront à grossir au mois de Janvier et février et la récolte débutera en mars jusqu’au mois de mai. La ferme de Sothy produit trois types de poivre : le noir (le plus fort), le rouge (le plus fruité) et le blanc (avec un arôme subtil). Pour en savoir plus sur ces différents goûts, le restaurant de la ferme vous accueillera à bras ouvert pour déguster de bons plats au poivre.

 

Un tour dans les champs

Comme la ferme reçoit de nombreux visiteurs chaque année, elle propose des visites guidées avec des guides expérimentés et plurilingues. Avec leur sourire accueillant, ils vous donneront toutes les informations nécessaires sur la production de poivre et les activités de la ferme. La visite durera près de 45 minutes et les visiteurs seront amenés à goûter des spécialités khmères au poivre. Une belle expérience gustative ! Vous visiterez ensuite le petit magasin qui se trouve juste au fond du restaurant.

 

Contribution à la sauvegarde de l’environnement

La ferme de Sothy est un des membres actifs de la « Kampot Pepper Promotion Association ». Cette association de producteurs respecte les directives de l’EcoCert. De ce fait, la ferme produit des poivres strictement biologiques. Pour obtenir des produits bios, les ouvriers utilisent une préparation à base de feuilles et de graines à forte odeur pour éliminer les insectes. La ferme n’utilise aussi aucun engrais chimique : des excréments de chauves-souris serviront d’engrais pour les poivriers. En continuant dans son optique environnementale et écologique, la ferme emploie des ressources d’énergie renouvelable grâce à des panneaux solaires et une éolienne.

 

Comment s’y rendre ?

 

Pour rejoindre la ferme de Sothy, vous devrez d’abord vous rendre à Kep en prenant un tuk-tuk. Le trajet ne durera que 20 minutes et coûtera 15 USD. Vous prendrez ainsi la route nationale 33 en direction de l’est. En arrivant à Kampot, de grands panneaux vous indiqueront l’entrée d’un groupement de plantations de poivre. Environ trois kilomètres et demi plus loin, vous arriverez à la ferme de Sothy.

 

Horaires et tarifs

 

La visite est gratuite tant pour les locaux que pour les étrangers. En visitant la ferme tôt dans la matinée, vous aurez la chance d’admirer les ouvriers en pleine récolte. La récolte se passe entre 7h00 et 9h00 du matin.